LE FIL

Pierre angulaire

Disparition de Pierre Couly, vigneron rabelaisien de Chinon

Vendredi 01 mars 2019 par Alexandre Abellan

Dans un esprit de gargantuesque, Pierre Couly conviait ses amis à « faire amples ripailles et abondantes beuveries ». Les Entonneurs RabelaisiensDans un esprit de gargantuesque, Pierre Couly conviait ses amis à « faire amples ripailles et abondantes beuveries ». Les Entonneurs Rabelaisiens - crédit photo : Syndicat des Vins de Chinon
Ambassadeur inlassable des vins de cabernet franc, Pierre Couly a œuvré toute sa vie à la promotion et la diffusion de l’art de vivre cher à François Rabelais.

Figure du vignoble de Touraine, le vigneron Pierre Couly est disparu dans la nuit du 22 février dernier. Disparu à 83 ans, son nom restera profondément lié à l’appellation de Chinon. « C’était un personnage sur l’appellation. C’est le premier à avoir pris sa valise pour faire connaître les vins de Chinon dans le reste de la France » se souvient le vigneron Jean-Max Manceau, qui a eu, un temps, Pierre Couly comme secrétaire, lors de sa présidence du syndicat des vins de Chinon. « Il y a 60 ans, nos vins se vendaient à 200 kilomètres à la ronde. Mais les modes de vie évoluant, il fallait placer nos bouteilles sur les tables des restaurants et à l’export » ajoute Jean-Max Manceau.

Entonneur Rabelaisiens

Cette promotion des vins de Chinon s’est rapidement appuyée sur l’enfant du pays : François Rabelais, qui écrit dans Gargantua sur « le bon vin breton, qui poinct ne croist en Bretagne, mas en ce bon pays de » Chinon. Comptant parmi les membres fondateurs de la confrérie des Entonneurs Rabelaisiens en 1961, Pierre Couly en a été le grand maître jusqu’en 2016 (ayant passé le relais à Jean-Max Manceau). Ce réseau d’ambassadeur des vins de Chinon et de l’art de vivre rabelaisien compte 40 000 chevaliers dans le monde. Pierre Couly ayant notamment intronisé l’acteur Gérard Depardieu, la ministre Simone Veil, l’acteur Michel Galabru, la première dame Anémone Giscard d’Estaing, l’actrice Liz Taylor…

Suite à des dissensions avec ses cousins Dutheuil (propriétaires du domaine Couly-Dutheil), Pierre Couly a fondé en 2007 avec son fils, Bertrand, le domaine Pierre et Bertrand Couly à Saint-Louans. Réunissant désormais une vingtaine d’hectares de vignes en appellation Chinon, la propriété se distingue aujourd'hui par son chai à l’allure contemporaine (et toit végétalisé, où sont plantés 800 ceps de vignes) son vignoble certifié Haute Valeur Environnementale (le premier de l’appellation Chinon), son offre œnotouristique originale (avec un escape game).

Les obsèques de Pierre Couly se tiennent ce premier mars, à 14h30 dans l’église Saint-Étienne-de-Chinon .
 

Le syndicat des vins de Chinon, dont Pierre Couly a été le secrétaire général pendant 35 ans, annonce être « accablé, parce qu’il perd une “clé de voûte” de l’appellation : un homme qui a passé sa vie à s’engager pour le collectif ». Photo : syndicat des vins de Chinon.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé