LE FIL

Ne reste plus qu’à filmer

Le concours "la génération Y et le vin" remporté par deux tandems de réalisateurs

Mardi 26 février 2019 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 27/02/2019 11:20:06

Jeunes professionnels des images et du son, Vincent Zanetto, Serena Porcher-Carli Édouard Azoulay et Antoine Sfeir ont remporté le premier appel à projet vidéo de l’association Vin & Société.
Jeunes professionnels des images et du son, Vincent Zanetto, Serena Porcher-Carli Édouard Azoulay et Antoine Sfeir ont remporté le premier appel à projet vidéo de l’association Vin & Société. - crédit photo : DR
Bénéficiant d’un prix de 10 000 euros, quatre jeunes viennent d’être sélectionnés par l’association Vin & Société pour leurs projets de courts-métrages sur la transmission et la sociologie des consommations de vin.

Du scénario de science-fiction au documentaire pur et dur, la vingtaine de scénario répondant à l’appel à projet « la génération Y et le vin » de Vin & Société était on ne peut plus diversifiée. Réuni ce 20 février, le jury* du prix « la génération Y et le vin » a auditionné et départagé les neuf projets finalistes pour récompenser les scénarios de deux tandems : le documentaire la Vie sous le bouchon de la géographe-réalisatrice Serena Porcher-Carli et l’ingénieur du son Vincent Zanetto, ainsi que la fiction Syrah séduction portée par le réalisateur Édouard Azoulay et Antoine Sfeir.

Sociologie et transmissions

Devant durer 20 minutes, le premier projet doit filer le parallèle entre les bouchons qui font le quotidien urbain et ceux qui scellent le vin une fois tiré de sa cave et de son terroir. Prenant une approche socioloigique, la Vie sous le bouchon partira des témoignages de consommation de vin de jeunes citadins, pour faire réagir à ces perceptions des vignerons dans leurs propriétés.

En 7 minutes, le second court-métrage doit décrire deux processus de transmission de la culture du vin : l’un vertical et intergénérationnel, entre un père et sa jeune fille, l’autre horizontal et intragénérationnel, entre une jeune fille et son compagnon. Syrah séduction traitant également du lien entre le produit et son jeune consommateur.

Tournage le 5, projection le 27

Bénéficiant de 5 000 euros chacun, les deux tandems doivent commencer leurs tournages ce 5 mars. Pour une avant-première des deux courts-métrages fixée ce 27 mars, en accès gratuit à la Cité du Vin de Bordeaux (dans la limite des places disponibles).

Lancé en janvier dernier, cet appel à projet est une nouvelle forme du laboratoire d’idées de Vin & Société, qui s’était penché sur les réseaux sociaux en 2018 (cliquer ici pour en savoir plus).

 

* : Présidé par l’acteur et vigneron bourguignon Jean-Marc Roulot, ce jury réunit des représentants de la Cité du Vin à Bordeaux, de L’École du Vin à Paris, de l’évènemen Vinocamp, de la Revue du Vin de France, du festival Œnovidéo, de l’école nationale supérieure Louis Lumière et de Vin & Société.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé