LE FIL

Il y a tant à dire !

Vendredi 22 février 2019 par Marion Sepeau Ivaldi

Devenue une institution, la présence de la filière viticole au salon de l’agriculture pourrait-elle être renouvelée ? Que ce soit sur le Pavillon des vignerons indépendants ou celui de la Confédération nationale interprofessionnelle des interprofessions viticoles, la représentation de la filière est essentiellement mobilisée autour d’un objectif : celui de l'action politique. Il est vrai que cette présence a montré son efficacité. Le salon est aussi l’occasion pour l’Institut français de la vigne et du vin de lancer ses outils en communiquant auprès des pouvoirs publics. Cette année, l’Institut lance une web formation sur le dépérissement et d’un guide de la Haute valeur environnementale en viticulture.

Mais, n’y a-t-il pas un espace pour une communication davantage pro-active en direction du grand public ? Si la communication auprès des visiteurs est bien présente, il y a peut-être d'autres thématiques à aborder ce que celles de l'accord mets et vins et du poids économiques de la filière. Action en faveur de l’environnement, influence du changement climatique, présentation du métier de viticulteur ou vigneron, féminisation de la filière… Il y a temps à dire !

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé