LE FIL

Protection des cultures et Semences

Corteva Agriscience, un "pure player" de l’agriculture

Vendredi 22 février 2019 par Christelle Stef

Jean-Philippe Legendre, le directeur France de Corteva Agriscience a expliqué que l'entreprise était dédiée à 100 % à l'agricultureJean-Philippe Legendre, le directeur France de Corteva Agriscience a expliqué que l'entreprise était dédiée à 100 % à l'agriculture - crédit photo : Christelle Stef
Corteva Agriscience, la division agriculture de DowDuPont, vise un chiffre d’affaires de 335 millions d’euros en France d’ici 5 ans, soit 100 millions de plus qu’en 2018. Elle mise sur l’innovation et le développement du biocontrôle.

Jean-Philippe Legendre, le directeur France de Corteva Agriscience a d’entrée de jeu résumé la stratégie de son entreprise « Nous sommes une société dédiée à l’agriculture, au service des agriculteurs. Cela passe par beaucoup d’innovations au niveau des semences, de la protection des plantes et du digital », a-t-il déclaré le 21 février à Paris lors d’une conférence de presse. Corteva Agriscience est la division agriculture de DowDupont, issue de la fusion des groupes Dow et Dupont. Pour la France, cette nouvelle entité a des ambitions très forte sur le marché des semences et de la protection des cultures. En 2018, elle a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 235 millions d’euros (40 % avec les semences et 60 % en protection des cultures).

10 % du CA investi dans la R&D

Son objectif est de monter à 335 millions d’euros d’ici 5 ans. Pour ça, Corteva mise sur ses innovations. « Nous allons continuer à investir dans l’innovation y compris en protection des cultures. Près de 10 % de notre chiffre d’affaires est investi en recherche et développement pour la protection des plantes », a expliqué Maxime Champion, le directeur marketing. Entre 2018 et 2022, Corteva va donc lancer six nouvelles matières actives. Parmi elles : Zorvec active qui permet de lutter contre le mildiou de la vigne et qui arrive sur le marché cette année. « Dès cette année, nous devrions avoir une part de marché significative avec cette nouveauté », ont expliqué les dirigeants de Corteva.

Développement du biocontrôle

Autre axe de développement : le biocontrôle pour répondre aux attentes sociétales. « Aujourd’hui le biocontrôle représente 5 % de notre chiffre d’affaires. On entend accélérer son développement. Notre objectif est d’arriver à 15 % de notre chiffre d’affaires, soit près de 50 millions d’euros à l’horizon 2025 », a indiqué Maxime Champion. Le développement du biocontrôle se fera en premier lieu en Grandes cultures.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé