LE FIL

Fête

Dix ans des Femmes de vin

Mardi 12 février 2019 par Bertrand Collard

Les 73 femmes de vin lors de leur premier off de salon à WineParis Les 73 femmes de vin lors de leur premier off de salon à WineParis - crédit photo : B. Collard
C'est à WineParis, à l'occasion de leur premier off de salon que les Femmes de vin ont fêté leurs dix ans sur un air célèbre de Serge Lama. Une opération conviviale et chaleureuse qui a rencontré un franc succès.

Il est 20h15 dans une salle attenante du hall 4 du parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris quand Mélanie Pfister grimpe sur une chaise et demande silence à une salle bruyante. Il est temps pour elle de présenter l’association des Femmes de vin qu’elle préside.

"Des vins de plaisir"

« Nous ne sommes pas une association féministe. Nous ne faisons pas des vins de femme. Mais des vins de plaisir. Cette année, nous fêtons nos dix ans », explique-t-elle avant de donner quelques détails sur son association.

Dans cette salle bondée d’acheteurs, principalement des cavistes et des restaurateurs, le brouhaha s’estompe.

"Gros succès"

Ce 11 février, les femmes de vin organisent leur premier « off » de salon, en marge de WineParis. Une première et une réussite. De 17 h à 22 heures, elles ont accueilli 400 visiteurs. « C’est un gros succès », assure Mélanie Pfister, l’œil sur le tas de cartes de visites laissées à l’entrée par tous ceux qui sont venus sans prévenir.

Dans la salle, elles avaient dressé huit tables regroupant chacune des vins d’un même style : les blancs secs, les blancs doux, les rouges légers, gourmands ou puissants, les effervescents, les vins hors cadre… Chaque vigneronne de l’association avait amené deux vins, l’un étant à sa table de dégustation, l’autre à une autre table. La dégustation était accompagnée d’un vaste choix de fromages sélectionnés par la Ligue des fromagers extraordinaires.

"Un contexte très sympa"

Ainsi, « chaque femme de vin présente un de ses vins et pas mal d’autres vins. Avec cette organisation, nous voulons montrer notre esprit collectif ; nos membres se rencontrent et goûtent elles aussi ce que font les unes et les autres », explique Mélanie Pfister. « On goûte dans un autre contexte que le salon. C’est très sympa », s’enchante un caviste parisien.

Femmes de vin fédère dix associations régionales et compte 73 adhérentes. « De plus en plus de femmes nous rejoignent. Nous ne sommes pas une association féministe. Nous ne faisons pas des vins de femme. Mais des vins de plaisir. Notre association n’a pas de vocation commerciale. C’est un réseau de partage d’entraide et de solidarité », assure-t-elle.

"Femme, femme, femme"

Un réseau où règnent chaleur et bonne humeur. Après avoir achevé son discours, Mélanie Pfister a invité ses consoeurs à la rejoindre pour une photo de famille. C’est alors qu’elles ont entamé Femme, femme, femme de Serge Lama pour le plus grand plaisir de leurs invités.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé