LE FIL

Val de Loire

Fin de travaux chez Maison Johanès Boubée

Mercredi 30 janvier 2019 par Patrick Touchais

Le site de Maison Johanès Boubée à Doué-en-Anjou (Maine-et-Loire) compte désormais 20 000 m2.Le site de Maison Johanès Boubée à Doué-en-Anjou (Maine-et-Loire) compte désormais 20 000 m2. - crédit photo : Patrick Touchais.
La filiale vins du groupe Carrefour a achevé son plan de restructuration de tous ses sites avec la livraison à Doué-en-Anjou de 6 000 m2 supplémentaires.

Lancés il y a un peu plus d’un an, les travaux sont définitivement achevés sur le site de Maison Johanès Boubée à Doué-en-Anjou (Maine-et-Loire). Ouvert en 2003 sur 14 000 m2, l’entrepôt de logistique de la filiale vins du groupe Carrefour en compte désormais 6 000 supplémentaires. “Notre implantation, ici, a commencé en 1997 avec un simple bureau puis nous avons ouvert à Saint-Jean de Linières (NDLR à quelques kilomètres d’Angers) un bâtiment de stockage et logistique, avant de se développer à Doué en 2003”, a rappelé Eric Pannetier, directeur opérationnel, lors de l’inauguration officielle des nouveaux locaux le 23 janvier.

80 millions de litres embouteillés

Aujourd’hui, le site alimente en vins de Loire les autres établissements de MJB et distribue 425 points de vente dans le grand-ouest et en Ile de France, soit quelque 80 millions de litres annuels constitués de 3 000 références. “D’ici, entrent et sortent entre 60 et 100 camions par jour”, précise le dirigeant. “Nous misons sur 90 millions de litres pour ce site en 2019”, ajoute le directeur général Eric Yung, avec notamment un développement sur les vins à bulles. Sur les 6 000 m2 nouvellement aménagés, une partie est exclusivement réservée aux effervescents. L’entreprise croit en particulier au développement du Crémant de Loire.

"Nous achevons ici notre plan de restructuration de tous nos sites en France"

L’inauguration des entrepôts de Doué-en-Anjou sonne comme un aboutissement pour MJB. “Nous achevons ici notre plan de restructuration de tous nos sites en France”, a indiqué le directeur général. La société compte sept unités pour un total de 700 salariés.

Discrète sur ses chiffres, MJB se refuse à indiquer le montant de l’investissement. Il reste mesuré car l’entreprise a fait le choix d’être locataire du bâtiment. Le foncier et la construction ont été portés par un investisseur privé. Elle n’a financé que l’équipement intérieur.

Côté chiffre d’affaires, même discrétion. Dernier chiffre officiel connu : l’exercice 2017 a été clos sur un CA de plus de 800 M€. La société aurait connu une forte croissance en dépassant largement le milliard d’€ en 2018 avec 300 millions de litres vendus. “Notre objectif 2019 est de 320 millions”, conclut Eric Yung.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé