LE FIL

De part et d'autre du Pacifique

Le marché chinois devient vital pour les vins chiliens

Mercredi 23 janvier 2019 par Anne Schoendoerffer

Andrés Sanhueza, le directeur général Santa Ema avec Rossana Pavone Moreno, la représente de la troisième génération de ce domaine familial.
Le Chili est le troisième fournisseur de vin en Chine. Il profite d’un accord de libre-échange plus avantageux que celui des Européens (27 % contre 48 %). Comme eux, il connaît un ralentissement du marché cette année. Pour certains observateurs, sans la Chine, les producteurs chiliens pourraient mettre la clef sous la porte.
Ce contenu Le marché chinois devient vital pour les vins chiliens est réservé aux abonnés payants Vitisphere et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere La Vigne 100% numérique (formule web)
- 100 % des contenus du site avec accès aux archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre La Vigne Vitisphere Intégrale (formule papier + web)
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
DECOUVRIR LA VIGNE Vitisphere
Vous souhaitez découvrir gracieusement
LA VIGNE Vitisphere pendant 2 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vigneron
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé