LE FIL

Travail en cave

On a testé pour vous l'outil de réalité virtuelle de la MSA

Jeudi 17 janvier 2019 par Claire Furet-Gavallet

Equipé du casque, l'utilisateur peut se déplacer dans le chai et constaté par lui-même les problèmes de sécurité qui l'entourent
Equipé du casque, l'utilisateur peut se déplacer dans le chai et constaté par lui-même les problèmes de sécurité qui l'entourent - crédit photo : Cédric Faimali (GFA)
La MSA Gironde sensibilise, à l’aide d’un outil de réalité virtuelle, les vignerons à la conception et l’aménagement de leur chai pour travailler en toute sécurité. Retour d’expérience.

« C’est un service gratuit de la MSA » introduit Alexis Pagnac, conseiller en prévention des risques professionnels à la MSA Gironde. Présent sur de nombreux salons comme Vinitech à Bordeaux, la MSA Gironde installe sur la tête des visiteurs un casque de réalité virtuelle puis dans leurs mains, une manette pour se déplacer dans l’espace de l’interface. Equipé et installé, la visite de la cave virtuelle pour La Vigne-Vitisphere peut commencer. 

A LIRE AUSSI

Santé et Sécurité au Travail
La MSA présente son nouveau plan 2016-2020
Prévention des risques
La MSA de Gironde lance un outil de réalité virtuelle

Cuvier et chai

Le cuvier en inox et le chai à barriques sont simples et représentatifs d’une grande majorité de domaines viti-vinicoles. Confortablement assis dans le fauteuil et isolé de toute autre distraction possible, tous les défauts de logistique sautent aux yeux. Un angle de manœuvre trop petit avec le chariot élévateur, un amas de produits œnologiques sur une palette au milieu du chai, des tuyaux non rangés, un endroit sombre dans le coin de la cave, une pente au sol qui ne permet pas d’évacuer l’eau... « Approchez-vous, un encart jaune va apparaitre » indique Alexis Pagnac.

" Approchez-vous, un encart jaune va apparaitre  "

Le problème ainsi que ses solutions y sont expliqués. Des constats qui semblent évidents mais qui, en dehors du contexte de sa propre cave, se détectent plus facilement. « On peut simplifier la vie et l’efficience de ses salariés par des changements mineurs » explique le conseiller « Dans un endroit sombre, les opérations, comme le soutirage ou le nettoyage, peuvent être mal conduites juste parce qu’une ampoule n’a pas été changée » explique le conseiller de la MSA. Quatorze points de sécurité, les plus fréquemment constatés dans les chais par les services de la MSA, sont à trouver et découvrir. « Notre but est de sensibiliser les vignerons pour qu’ils pensent à la pratique et à la sécurité lors de leurs futurs projets et aménagements » conclut Alexis Pagnac. L’outil de réalité virtuelle, simple et mobile, ainsi qu’une équipe de la MSA peuvent se déplacer sur demande dans les domaines. 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé