LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Distribution

Les machines viticoles toujours en forme

Mercredi 19 décembre 2018 par Vincent Gobert

Pour 65 % des adhérents du Sedima, les prises de commandes de matériels viticoles neufs sont en hausse au second semestre 2018 comparé au second semestre 2017.
Pour 65 % des adhérents du Sedima, les prises de commandes de matériels viticoles neufs sont en hausse au second semestre 2018 comparé au second semestre 2017. - crédit photo : DR
Les commandes en neuf et en occasion progressent. Le chiffre d’affaires des prestations à l’atelier augmente aussi.

Les signaux sont au vert. Le Sedima, syndicat national des entreprises de service et distribution du machinisme, relève auprès de ses adhérents que pour 65 % d’entre eux, les prises de commandes de matériels viticoles neufs sont en hausse au second semestre 2018 comparé au second semestre 2017. Idem pour les matériels d’occasion : 47 % des entreprises sondées signalent une hausse ce semestre et 44 % une stabilité. Petit bémol toutefois parmi ces bons chiffres, dans le même temps, le syndicat de la construction Axema relève une baisse très marquée des ventes de tracteurs vignes et vergers : -20 % sur les onze premiers mois de l’année comparé à la même période 2017.

A LIRE AUSSI

Agroéquipement
Le marché viticole se porte bien
Suite aux aléas climatiques 2017
Un chiffre d'affaires de l'agro-équipement à la baisse

Stabilité sur les pièces magasin

La distribution spécialisée sur les matériels viticoles engrange aussi une amélioration de son activité grâce aux prestations à l’atelier, qui progresse de 59 % au second semestre 2018 par rapport au deuxième semestre 2017. Le chiffre d’affaires sur les pièces est, quant à lui, stable pour 63 % des sondés. Les entreprises de distribution du secteur viticole déclarent aussi un optimisme bon à très bon pour 50 % d’entre eux. De plus, plus des trois quarts d’entre eux estiment que la confiance de leurs clients est plutôt bonne à très bonne.

Seule ombre au tableau, les concessionnaires se déclarent désormais préoccupés par la hausse des prix des matériels. Si le recrutement, l’évolution des ventes ou encore la trésorerie sont des inquiétudes toujours exprimées, le Sedima alerte sur l’augmentation générale sur un an de 2,9 % des prix des matériels agricoles et de 4,5 % d’augmentation du prix des tracteurs. Cela alors que les prix à la consommation n’ont progressé « que » de 1,9 %.

Bonne forme à venir

Côté perspectives économiques, 39 % des adhérents du Sedima comptent sur une hausse des commandes de matériel neuf au premier semestre 2019 comparé au premier semestre 2018 ; 50 % misent sur une stabilité. Le solde d’opinion est aussi positif sur l’occasion même si 70 % projettent une stabilité. C’est la même tendance sur les pièces magasin et l’atelier et il n’est pas prévu de baisse de l’activité sur l’atelier.

L’enquête du Sedima a été réalisée sur les mois d’octobre et de novembre 2018 auprès de ses 800 adhérents représentant environ 1 600 points de vente. Le syndicat majoritaire a obtenu un taux de réponses de 36 %.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé