LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Maladies du bois

BASF lance Tessior pour protéger les plaies de taille

Lundi 10 décembre 2018 par Christelle Stef

Tessior est homologué contre l'esca/BDA et l'eutypiose
Tessior est homologué contre l'esca/BDA et l'eutypiose - crédit photo : Christelle Stef
BASF vient d’obtenir l’homologation d’un nouveau produit pour protéger les plaies de taille. Celui-ci assure une protection physique mais aussi chimique. Pour son application, la firme a développé avec Mesto et Felco, un pulvérisateur à dos de précision.

La firme BASF lance sur le marché, une nouvelle solution pour protéger les plaies de taille vis-à-vis des maladies du bois : Tessior. Il est homologué contre l’esca/BDA et l’eutypiose. Ce produit est uniquement préventif. Il contient un polymère, qui une fois pulvérisé sur la plaie de taille, durcit. Cela forme une barrière physique qui limite l’entrée des spores de champignons à l’origine des contaminations. Mais il contient aussi de la pyraclostrobine et du boscalid, deux fongicides à large spectre qui vont détruire les spores qui se sont déposées sur les plaies entre la taille et l’application du produit.

A LIRE AUSSI

Surveillance collaborative des vignes
BASF lance l’application Companion
Alsace
Davantage d’esca dans les sols légers

Application juste après la taille

BASF recommande d’appliquer Tessior le plus tôt possible après la taille, dans des vignes jeunes dès la plantation ou sur des vignes âgées de moins de 8 ans, présentant pas ou très peu de symptômes. Pour que la protection soit efficace, la firme recommande de renouveler les applications chaque année.

Tessior s’utilise pur et peut être appliqué jusqu’à une température de – 5°C. Il peut donc être positionné tout au long de la période de taille. Néanmoins « Il ne faut pas l’appliquer sous la pluie, ni pendant les pleurs », précise Pierre-Antoine Lardier, responsable pôle cultures spéciales chez BASF.

Pulvérisateur à dos de précision

Pour faciliter la mise en œuvre de ce produit, BASF a développé avec les sociétés Mesto et Felco, un pulvérisateur à dos de précision. Celui-ci est doté d’un pistolet applicateur qui permet d’adapter la dose selon la grosseur des plaies de taille avec des dosages préréglés qui vont de 0,15 à 0,3 millilitres par pulvérisation.

« En moyenne, il faut compter 3 à 4 h pour traiter 1000 ceps ou 16 à 20 h pour 1 ha. Tout dépend du nombre de plaies de taille qui lui-même dépend de la densité de pieds/ha et du mode de conduite… », explique Pierre-Antoine Lardier

Selon la firme, cette solution est très efficace. Côté coût, il faut compter 25 €/l pour le produit avec une dose maximale de 20 l (dose moyenne entre 6 et 12l/ha) et 1500 € HT pour l’appareil d’application.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé