LE FIL

Australie

Remontée dans le temps à la découverte des tunnels souterrains et vins effervescents australiens

Dimanche 02 décembre 2018 par Eva Lucenet
Article mis à jour le 04/12/2018 11:14:40

Pour une expérience complète, les touristes peuvent profiter d'un repas dans les tunnels souterrains de Seppelt.Pour une expérience complète, les touristes peuvent profiter d'un repas dans les tunnels souterrains de Seppelt. - crédit photo : Eva Lucenet
Seppelt, entreprise chargée d’histoire au coeur de l'Etat de Victoria en Australie, invite les touristes à découvrir leurs tunnels souterrains et leur Shiraz effervescent.

Les monts Grampians sont une destination de choix à quelques heures de Melbourne où les activités de prédilection sont les randonnées et les dégustations de vin. Les habitants du Victoria sont nombreux à s’y réfugier durant les vacances ou long week-ends et l’une de leur winery préférée propose également un tour historique de ses tunnels souterrains.

Ruée vers l'or

Seppelt propose donc une visite guidée insolite à 9 mètres de profondeur à travers “The Drives” : ses caves classées au patrimoine. Il est conté que le Victoria fut peuplé à partir de 1865 grâce à la ruée vers l’or à  Bendigo et Ballarat. “Quand l’or vint à manquer, les mineurs chercheurs d’or durent trouver du travail et creusèrent les 3 kilomètres de tunnels qui servent à stocker nos vins.” 

Les visiteurs peuvent sillonner ces tunnels, les plus longs de l’hémisphère sud, tous les jours de la semaine durant un tour d’une heure, au tarif de 15 dollars australiens par adulte, soit environ 10 euros. Il est également possible de profiter de repas accordés avec les vins Seppelt sous terre, avant une visite nocturne privée des “Drives”. 70 $ par personne pour un barbecue gastronomique, 120 $ par personne pour deux plats et 160 $ pour trois plats. Respectivement 45, 75 et 100€ environ.

Sparkling Shiraz

Si la visite des souterrains est appréciée de tous, la raison principale de la venue des touristes reste la découverte des vins de Seppelt, notamment son “Sparkling Shiraz”. Lors du tour historique, il est expliqué que “la production de vins effervescents a débuté dans les années 1890 à l’initiative de Hans Irvine, qui a créé notre premier Sparkling Burgondy en 1893”. Le nom de “Bourgogne effervescent” a été modifié par la suite pour devenir “Shiraz effervescent.” Hans Irvine adorait le Champagne et s’était donc rendu en France pour apprendre la méthode traditionnelle. Or, à son retour, il n’avait que des variétés rouges avec lesquelles mettre en pratique ce qui lui avait été enseigné, au plus grand plaisir des australiens.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé