LE FIL

Cartographie 3D

Isagri lance son outil d’aide à la viticulture quotidienne

Jeudi 22 novembre 2018 par Alexandre Abellan

Geofolia Viti peut être relié avec les autres logiciels viticoles d’Isagri : Isacuve pour les travaux de chai et Isavigne pour la mise en bouteille et la commercialisation explique Cécilia Goret.Geofolia Viti peut être relié avec les autres logiciels viticoles d’Isagri : Isacuve pour les travaux de chai et Isavigne pour la mise en bouteille et la commercialisation explique Cécilia Goret. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Rebattant les cartes de son offre Isavignoble, le développeur de logiciel présente Geofolia Viti pour faciliter la gestion et la traçabilité des pratiques viticoles.

Lancé à l’occasion du salon Vinitech, le logiciel Geofolia Viti permet tout simplement de digitaliser le quotidien du vigneron explique Cécilia Goret, la responsable marketing d’Isagri (propriétaire du Groupe France Agricole, dont fait partie Vitisphere). Outil de gestion et de suivi des travaux du vignoble, Geofolia Viti remplace IsaVignoble avec l’ambition d’afficher une interface plus intuitive, notamment grâce à une cartographie 3D du parcellaire.

En pratique, le vigneron repère ses parcelles sur des fonds de cartes (issues de cadastres, cartes IGN de topographie…) et en précise les caractéristiques (cépages, plantation…). Durant la campagne végétative, le viticulteur peut ensuite indiquer sur chaque parcelle chaque action réalisée (apport d’engrais, traitement phyto…). Ces données permettent de prévenir automatiquement l’utilisateur des délais de rentrée (ainsi que des délais d’avant récolte), de calculer les Indices de Fréquence de Traitements (IFT)… Tout en réalisant sa traçabilité.

25 €/mois

Le logiciel assure également « la gestion des stocks et des factures. Ce qui est très pratique pour faciliter les audits des certifications environnementales, bio ou Haute Valeur Environnementale (HVE), qui sont toujours inopinés » précise Cécilia Goret. Ces services sont accessibles avec un abonnement mensuel de 25 euros. Cette base peut être complété par des modules optionnels. Comme l’accessibilité sur un smartphone et non un ordinateur (à 5,90 €/mois), un suivi de performance économique pour connaître les coûts de production par produit (5,90 €/mois)…

Une option de prévision de la pression sanitaire est également ouverte à 20 €/mois, mais nécessite une station météo connectée pour avoir données fiables (l’investissement coûte de 390 à 2 000 € selon les capteurs choisis). Ce supplément permet de prédire le risque sous dix jours d’un développement de maladies cryptogamiques selon un modèle agronomique hollandais. En termes de responsabilité, ce n’est cependant qu’« un outil d’aide à la décision, il ne remplace pas la décision ferme du vigneron sur ses observations et ses connaissances » prévient Cécilia Goret.

À l’avenir, Isagri compte relier Geofolia Viti à des objects connectés. Ces projets doivent être présentés lors d’un prochain salon, le SIMA à Paris.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé