LE FIL

Languedoc

Du mouvement à Puech haut

Mardi 30 octobre 2018 par Michèle Trévoux

Avec ses deux béliers pour animal totem, Puech-Haut est devenu le leader des vins rosés de l'Hérault.
Avec ses deux béliers pour animal totem, Puech-Haut est devenu le leader des vins rosés de l'Hérault. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
Le prestigieux domaine Puech Haut se sépare de son co-gérant et renonce à l’AOC Languedoc pour ses rosés.

Marc Escassut quitte Puech Haut. Tout juste deux ans après avoir pris une participation de 25 % dans la société de gestion de l’emblématique domaine viticole héraultais, il cède ses parts à Gérard Bru qui retrouve la pleine propriété de l’entreprise. « Nous n’avions pas la même vision des choses. A Puech Haut, nous restons des paysans. Mais nous nous séparons en toute amitié », précise Gérard Bru.

Avant cette aventure à Puech Haut, Marc Escassut avait passé 18 mois à la tête du pôle vrac de Vinadeis, après avoir vendu au groupe audois sa société de négoce en vrac, Vignobles du Soleil International. 

Le Puech Haut rosé, désormais en IGP Oc

Gérard Bru a décidé par ailleurs de commercialiser désormais son Puech Haut rosé non plus en AOP Languedoc Saint Drézéry, mais en IGP. Cette décision fait suite à un différent qui l’oppose au syndicat de l’appellation Languedoc à propos de la mention Saint Drézéry. Dans le cahier des charges de l’AOC Languedoc, il est stipulé depuis 2010 que la mention Saint Drézéry ne peut être utilisée que pour les vins rouges, dont les raisins sont produits sur la commune de Saint Drézéry. Le rosé ne peut bénéficier de cette mention. Qui plus est, les raisins utilisés pour le Puech Haut rosé ne proviennent pas exclusivement de la commune de St Drézéry. « A partir de la récolte 2018, nous commercialiserons nos Puech Haut rosé en IGP Oc », indique Gérard Bru. Nous conservons la même origine pour nos raisins, nous maintenons les contrats d’achat que nous avons mis en place de longue date, mais nous changerons la dénomination en faisant des replis d’AOC en IGP. La qualité de nos vins sera inchangée tout comme notre prix de vente consommateur. La disparition de la mention AOC ne change pas grand-chose. Les meilleurs vins du Languedoc ne sont pas en AOC », affirme Gérard Bru.

Puech Haut commercialise entre 500 000 et 600 000 bouteilles de rosés par an, dont 80% proviennent des vignes du domaine et 20% sont des achats de raisins, selon les données communiquées par le propriétaire.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé