LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Lutte contre les déchets

La consigne fait son retour chez Nicolas

Vendredi 02 novembre 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Le caviste Nicolas relance le système de la vente de vin en bouteille consignée.
Le caviste Nicolas relance le système de la vente de vin en bouteille consignée. - crédit photo : DR
Surfant sur la tendance d'écho-consommation visant à limiter les déchets et emballages, Nicolas remet en place la consigne, une pratique à l’origine du succès du caviste.

Dès le 29 octobre, les consommateurs pourront trouver la cuvée côtes du Rhône villages Vaison-la-Romaine bio en consigne dans 46 boutiques parisiennes du caviste Nicolas. La chaîne veut ainsi porter sa pierre à l’économie circulaire. Vendue 6.75 euros, la cuvée est éco-conçue avec une bouteille en verre allégée (395 grammes), un bouchon issus de canne à sucre et un étiquetage sur papier certifié FSC avec des encres végétales. Le prix de la consigne est fixé à 0.20 euros. La bouteille peut être réutilisée 28 fois. Si le verre est un matériau recyclable, l'avantage de sa réutilisation semble indiscutable d’un point de vue écologique car elle permet d’économiser « 30 % d’eau et 75 % d’énergie » par rapport au recyclage du vin.

Un concept historique

En relançant la consigne, Nicolas renoue avec son histoire. Louis Nicolas invente en effet au début du 19ème siècle la vente de vin en bouteille consignée. « en 1927, l’atelier de mise en bouteille Nicolas est considéré comme l’un des plus modernes du secteur avec un total de 325 000 flacons lavés et remplis par jour » indique Nicolas.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé