LE FIL

La Clape

Avec le mas du Soleilla, Gérard Bertrand reconstitue le château l’Hospitalet

Mardi 23 octobre 2018 par Alexandre Abellan

Le mas du Soleilla produit des cuvées en appellation La Clape et en IGP des Coteaux de Narbonne.Le mas du Soleilla produit des cuvées en appellation La Clape et en IGP des Coteaux de Narbonne. - crédit photo : Mas du Soleilla
Rachetant une propriété voisine bio, le négociant conforte son approvisionnement et son offre touristique sur l’appellation languedocienne qui lui est chère.

Ce 11 octobre, le vigneron-négociant Gérard Bertrand a signé le rachat du mas du Soleilla au couple suisse Christa Derungs et Peter Wildbolz. Il reforme ainsi la propriété du château l’Hospitalet, scindé par le promoteur Jacques Ribourel en 2002, qui en avait vendu l’essentiel à Gérard Bertrand, et une fraction aux époux Wildbolz.

Ayant créé le mas du Soleilla sur la presqu'île de la Clape, Christa Derungs et Peter Wildbolz ont converti les 35 ha de vignes à la bio en 2012 et ont développé une activité hôtelière dans le mas (avec cinq chambres d’hôtes). Révélé par la Lettre M, son rachat permet à Gérard Bertrand de reconstituer le vignoble du château voisin de l’Hospitalet, tout en confortant ses orientations viticoles et œnotouristiques.

Hôtel & jazz

Propriété phare du groupe Gérard Bertrand, le château de l’Hospitalet en accueille le siège social et comporte 1 000 hectares de garrigues, dont 60 de vignes, certifiés depuis 2013 en biodynamie. Ayant accentué l’orientation touristique du château l’Hospitalet, Gérard Bertrand y tient depuis 2004 un festival de jazz chaque été.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé