LE FIL

Inquiétant

Les ventes de vin reculent de 3 % en grande distribution

Lundi 22 octobre 2018 par Bertrand Collard
Article mis à jour le 26/10/2018 08:57:40

En supermarché, toutes les catégories de vin sont en recul sauf une : les vins de France (ou vin sans indication géographique).
En supermarché, toutes les catégories de vin sont en recul sauf une : les vins de France (ou vin sans indication géographique). - crédit photo : Creative Commons CC0
Selon FranceAgriMer, les ventes de vins tranquilles en grandes surface sont en repli. Même le bag-in-box est touché par cette baisse.

Nouveau recul des ventes de vin tranquilles en grande distribution : sur l’ensemble de la campagne 2017/2018, elles se replient de 3 % en volume tout en gagnant 0,4 % en valeur.

"Prix en hausse"

« Ces ventes représentent 9,2 millions d’hl et un chiffre d’affaires de 4,2 milliards d’euros, expose FranceAgriMer dans sa note de conjoncture d’octobre 2018. Le prix moyen des vins tranquilles augmente de 3,5% vs 2016/2017 pour atteindre 4,61 €/l. »

A l’inverse de la tendance générale, les vins de France sans IG sont la seule catégorie dont les ventes progressent dans les trois couleurs. 524 000 hl se sont écoulés (+8,6%) pour un chiffre d’affaires de 124 millions d’euros (+11,3%).

"Bourgogne et Beaujolais font exception"

Les ventes d’AOP, première catégorie en volume, reculent de 4,2 % en volume pour atteindre 4,5 millions d’hl et de 0,3% en valeur à 2,9 milliards d’euros. « Pour cette catégorie, vendue au prix moyen de 6,62 €/l, et en recul sur les trois couleurs, tous les vignobles enregistrent des pertes, sauf le Beaujolais et la Bourgogne dont les ventes progressent en volume et en valeur », souligne FranceAgriMer.

Les IGP de cépage perdent 4,6 % en volume à 1,7 million d’hl quand la valeur des ventes reste stable à 560 millions d’hl.

"Même le bib fléchit"

L’analyse par contenant montre que même le Bib fléchit, ce qui ne s'est pas vu depuis longtemps. « Avec 3,7 millions d’hl commercialisés en GD, correspondant à un peu plus de 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires, les ventes de vins tranquilles ainsi conditionnés enregistrent une baisse de 1,6 % en volume, tout en progressant de 1% en valeur. Le format de 5 L représente plus de la moitié des volume et perd 6,8 % en volume. En revanche, le format 3 L progresse de 9,4 % en volume et de 9,7 % en valeur », indique FranceAgriMer.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé