LE FIL

Campagne 18/19

Forte baisse des stocks de vin

Vendredi 19 octobre 2018 par Bertrand Collard
Article mis à jour le 24/10/2018 16:00:09

Le stock à la production a reculé bien plus qu’au commerce. Le premier est tombé de 31,5 à 26,4 Mhl (-16%), quand le second a reculé de 22,7 à 21,3 Mhl (-6%).Le stock à la production a reculé bien plus qu’au commerce. Le premier est tombé de 31,5 à 26,4 Mhl (-16%), quand le second a reculé de 22,7 à 21,3 Mhl (-6%). - crédit photo : DR
Les premiers chiffres des douanes viennent de tomber. Les chais français ont perdu 6,7 millions d’hl de stocks entre 2017 et 2018.

On s’attendait à une baisse. Mais peut-être pas aussi importante. Le stock de vin au commerce et à la production au 31 juillet 2018 s’élève à 47,8 millions d’hl, contre 55,5 millions l’an dernier. 6,7 millions d’hl ont donc disparu de chais. Les douanes viennent de présenter ces chiffres au conseil des vins de FranceAgriMer du 17 octobre.

"Bonne tenue des marchés"

C’est la conséquence de la récolte historiquement faible de 2017 et de la très bonne tenue des marchés comme en témoigne la hausse des sorties de chais des récoltants. Celles-ci sont en effet passées de 51 à 53,6 millions d’hl entre 2016/2017 et 2017/2018. Une augmentation qui découle de la hausse des sorties d’AOC (32 millions d’hl, + 3,9%) et des sorties d’IGP (13,8 millions d’hl, +10,3 %) tandis que les sorties de vins sans IG sont restées stables.

Le stock à la production a reculé bien plus qu’au commerce. Le premier est tombé de 31,5 à 26,4 Mhl (-16%), quand le second a reculé de 22,7 à 21,3 Mhl (-6%).

"L'Alsace se distingue"

Les douanes ont diffusé les stocks à la production par région. Seule l’Alsace voit les siens pour ainsi dire se maintenir, à 640000 hl. Pourtant, cette région a connu une petite récolte 2017 comme le reste de la France. Le recul des transactions en vrac n’est sans doute pas étranger à ce maintien.

La baisse la plus spectaculaire se produit en Corse. Les producteurs de l’île ont vu leurs stocks reculer de 44% pour tomber à 125 000 hl. Viennent les Provençaux et les Rhodaniens. Dans le bassin vallée du Rhône Provence, le stock à la production est tombé à 2,8 millions d’hl, -28 %. Fort recul en Languedoc-Roussillon aussi : -23 %, avec 5,9 Mhl.

 

Bassin Stock au 31/07/2018 en hl Evolution vs 2017
Alsace-Est 639 850 -1%
Aquitaine 7 796 843 -17%
Bourgogne, Beaujolais, Savoie, Jura 1 773 895 -14%
Champagne 3 868 770 -9%
Charentes-Cognac 322 411 -13%
Corse 124 586 -44%
Languedoc-Roussillon 5 870 273 -23%
Sud-Ouest 1 498 732 -18%
Val de Loire, Centre 1 595 150 -8%
Vallée du Rhône, Provence 2 812 271 -27%

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé