LE FIL

Fin des exonérations salariales

Des plants de vigne plus chers

Vendredi 12 octobre 2018 par Christelle Stef

Pour la pépinière dans son ensemble, la fin de l'exonération équivaut à une augmentation de 4 millions d'euros de charges.Pour la pépinière dans son ensemble, la fin de l'exonération équivaut à une augmentation de 4 millions d'euros de charges. - crédit photo : DR
La fin de l'exonération salariale sur les travailleurs saisonniers touchent également les pépiniéristes qui avertissent : il répercuteront l'augmentation des coûts sur le prix des plants.

60 % du coût de production d’un plant de vigne est constitué par la main-d’œuvre. La suppression du TO-DE sera donc très lourde de conséquence pour les pépiniéristes. « Elle aura forcément une incidence sur le prix des plants : les charges [augmenteront] de 200 euros par salarié et par mois, soit 4 millions d’euros pour l’ensemble de la filière française », indique la fédération française de la pépinière viticole dans un communiqué.

Baisse de la compétitivité

« Je produits 800 000 plants. Je supporterai 45 000 euros de charges supplémentaires », annonce Giovanni Varelli, pépiniériste dans le Vaucluse. Il déplore une perte de compétitivité de la filière alors qu’elle regagne des parts de marché à l’export. « En 2017, le chiffre d’affaires des exportations s’élevait à 14 millions d’euros. En 2018 de janvier à juillet, il était déjà de 16 millions d’euros. Alors que sur la même période, les importations ont baissé : 12 millions d’euros en 2017 contre 8 millions de janvier à juillet ».

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé