LE FIL

Pour une dégustation inédite

Et si vous faisiez chanter vos vignes ?

Mardi 25 septembre 2018 par Michèle Trévoux

Jean-Charles Tastavy s’est inspiré de l’expérience du pépiniériste landais Jean Thoby, grand spécialiste de la musique des plantes.Jean-Charles Tastavy s’est inspiré de l’expérience du pépiniériste landais Jean Thoby, grand spécialiste de la musique des plantes. - crédit photo : DR
Jean-Charles Tastavy de la Chambre d’Agriculture de l’Hérault, a testé sur la vigne un dispositif qui fait chanter les plantes. De quoi donner une autre dimension aux dégustations.

 

Comme beaucoup de plantes, la vigne est capable de chanter. Jean-Charles Tastavy de la Chambre d’agriculture de l’Hérault en a fait la démonstration. Il s’est inspiré de l’expérience du pépiniériste landais Jean Thoby, grand spécialiste de la musique des plantes : il organise même des concerts de musique botanique. Jean-Charles s’est équipé du matériel utilisé par ce « musiniériste »: un boitier fabriqué en Italie, qui transforme en notes de musique le différentiel de polarité mesuré par deux capteurs posé, l’un à la base de la plante l’autre sur une feuille.

La circulation de la sève traduite musique

« La circulation de la sève génère un différentiel de potentiel entre le bas et le haut de la plante. Cette variation électrique génère des vibrations que le boitier traduit en notes de musique », explique Jean-Charles. Depuis plusieurs mois, cet élu de la Chambre d’agriculture a testé ce dispositif sur différents cépages, qui s’expriment chacun différemment. Dans la vidéo ci-jointe, c’est le chant d’un cabernet franc au petit matin qu’on entend. « C’est au lever ou au coucher du soleil que la vigne chante le mieux. Quand il fait trop chaud, ça fonctionne moins bien », a-t-il constaté.  

Déguster au son du chant du Chardonnay

Le vigneron héraultais a maintenant pour projet d’enregistrer le chant des différents cépages et de le mettre à disposition des vignerons et caves coopératives qui le souhaitent pour animer leurs ventes au caveau. « Faire écouter le chant du chardonnay lors de la dégustation d’un chardonnay, c’est apporter une dimension supplémentaire à la dégustation, en introduisant le sens auditif », affirme-t-il. Il envisage également de s’équiper d’un logiciel capable de traduire en partition la musique produit par le boitier. « On aura alors la preuve que chaque cépage émet bien un chant différent. Pour le moment, ce n’est qu’une impression ».

Les moûts chantent aussi

Jean-Charles a également testé ce matériel sur des moûts en fermentation, qui eux aussi, s’expriment musicalement. « Le parcours des bulles reproduit le parcours de la sève. En utilisant un récipient avec un étranglement qui gène les bulles, ça fonctionne encore mieux », a-t-il observé.

Une démonstration de chant de vigne est organisée le jeudi 27 septembre au domaine de Causse à Lattes. Le grand public est invité à déguster un muscat blanc en écoutant le chant du cépage, une expérience totalement inédite.

 

 

Tags : Musique

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé