LE FIL

Pays d’Oc

Progression de 6.2 % des sorties de chais en 17/18

Jeudi 23 août 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

L'IGP Pays d'Oc tire un bilan positif de la campagne 17/18, qui voit la commercialisation augmenter.L'IGP Pays d'Oc tire un bilan positif de la campagne 17/18, qui voit la commercialisation augmenter. - crédit photo : Pays d'Oc
Le poids lourd des IGP de France voit ses sorties augmenter en 17/18. Les trois couleurs sont concernées par cette tendance haussière.

Pesant pour 53 % des volumes produits en Languedoc-Roussillon, l’IGP Pays d’Oc peut se satisfaire d’une belle campagne 2017/2018. Les sorties de chais sont en progression de 6.2 % à 5.9 millions d’hl en 17/18 par rapport à 17/16. Les trois couleurs sont concernées par cette hausse. Les rouges gagnent 3.5 %, les blancs 9.2 % et les rosés 9.2% (à 1.431 million d’hl).

Cette hausse de commercialisation se fait dans un contexte de retrait des volumes certifiés du fait de la petite récolte 17. Les volumes certifiés résistent bien, cependant. Au global, 5.554 millions d’hl ont été certifiés, dont 1.354 million d’hl de blancs, 2.901 millions d’hl de rouges et 1.299 millions d’hl de rosés. Pour rappel, 5.981 millions d’hl avaient été certifiés en 16/17.

2 mois de stocks en rosés

Du fait de la progression des sorties et du retrait des certifications, les stocks évoluent. Ils sont de 6.5 mois en rouge (allégés), de 4.9 mois en blanc (normaux) et de 2 mois en rosés. Pour cette couleur, les réserves sont donc faibles : « l’été caniculaire a accéléré les retiraisons de vin rosé » explique Pays d’Oc. Devant ce constat, Pays d’Oc appelle ses producteurs à garder la tête froide et à toute la sagesse nécessaire. « Le risque de manque de disponibilités sur les deux cépages rouges majeurs, le merlot et le cabernet sauvignon existe. Nous demandons à ce que toute vinification en rosé soit réfléchie et envisagée au vu de partenariats commerciaux dédiés. En effet, tous volumes pour ces deux cépages qui ne seraient pas commercialisés, pourraient pénaliser notre offre rouge inutilement » indique Pays d’Oc.

En bio, la campagne 17/18 a été tendue. 111 379 hl ont été commercialisés contre 128 891 hl sur la campagne 16/17. La baisse représente un retrait de 13.6 % ce qui conduit à une tension sur les prix qui atteignent une moyenne de 147,11 euros/hl, en hausse de 12.4 % (soit +16.26 euros/hl).

L’export explique notamment le bon rythme de commercialisation. Si les volumes exportés sont en progression de 10.3 % (soit 230 000 hl expédiés de plus qu’en 16/17), la valeur est aussi en croissance. Le chiffre d’affaire représente 566.1 millions d’euros, en hausse de 7.5% (variation en 12 mois glissant arrêtés à juin 18).

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé