LE FIL

Champagne

L’aviatrice Dorine Bourneton marraine du salon Viti Vini

Lundi 06 août 2018 par Alexandre Abellan

En 2016, Dorine Bourneton a inauguré une rue à son nom dans le village d’Andrézieux-Bouthéon (Loire).En 2016, Dorine Bourneton a inauguré une rue à son nom dans le village d’Andrézieux-Bouthéon (Loire). - crédit photo : DR
Femme forte, la pilote auvergnate n'a pas de lien avec le vignoble champenois, mais a surmonté son handicap pour devenir la première voltigeuse paraplégique. Elle partagera son expérience lors d’une conférence du salon technique d'Épernay, dont elle est la marraine.

Ouvrant la dixième édition du salon technique Viti Vini à Épernay, l’aviatrice handicapée Dorine Bourneton animera ce 16 octobre les Rencontres de l’Espace Champagne. Si elle reconnaît n'avoir aucun lien particulier avec le vignoble champenois, nul doute que son parcours va inspirer son auditoire de vignerons, fournisseurs et techniciens. Sa carrière reposant sur le courage, la persévérance et la foi dans ses rêves. Un assemblage fort qui lui a permis de surmonter le drame de sa paraplégie.

Passionnée d’aviation, Dorine Bourneton a été victime d’un terrible accident d’avion en 1991, en tant que passagère. Paraplégique à 16 ans, elle n’en a pas moins gardé ses rêves et a passé son brevet de pilote en 1995. En 1997, elle devient la présidente fondatrice de la Commission Pilotes Handicapés de l’Aéro-club de France et milite pour que les personnes handicapées puissent devenir des pilotes professionnels. Ce qui est inscrit dans la loi française en 2003, par un arrêté ministériel. Suivant une formation de voltige en 2015, Dorine Bourneton devient la première pilote paraplégique au monde. Ayant volé avec la Patrouille de France, elle a reçu la médaille de l’ordre national du mérite en 2009, puis la légion d’honneur en 2015

"Valeurs fortes"

« Nous partageons des valeurs fortes avec cette personnalité d’exception. Pugnacité, audace et volonté sont des qualités nécessaires que Dorine Bourneton a du déployer pour surmonter les drames de sa vie et c’est aussi ce dont chaque chef d’entreprise doit faire preuve au quotidien » estime, dans un communiqué, Christophe Labruyère, le président du Club des Entrepreneurs champenois, qui organise le salon Viti Vini.

Vini’Trip

Autre temps fort de l’évènement technique régional, une table ronde sur l’œnotourisme sera animée par le journal L’Union. Cette conférence accompagnant la création du pôle Vini’Trip, qui réunira pour la première fois des prestataires et institutionnels du tourisme viticole.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé