LE FIL

Complet à 90 %

Le salon Vinitech témoigne de la bonne santé de la filière vin

Vendredi 03 août 2018 par Alexandre Abellan

Au-delà de la santé économique de la filière, le salon Vinitech va appuyer le succès annoncé de sa prochaine édition sur la richesse de son contenu explique Delphine Demade. Dont la programmation actuelle aligne 65 conférences.Au-delà de la santé économique de la filière, le salon Vinitech va appuyer le succès annoncé de sa prochaine édition sur la richesse de son contenu explique Delphine Demade. Dont la programmation actuelle aligne 65 conférences. - crédit photo : Alexandre Abellan (archives 2016)
À une centaine de jours du prochain rendez-vous technique bordelais, les réservations en hausse confirment la résilience du vignoble et de ses fournisseurs de matériels et équipements.

Avec 90 % de ses surfaces réservées à date, le prochain salon Vinitech Sifel s’annonce sous de bons auspices pour son organisateur, Congrès Exposition Bordeaux, qui n’aurait pas osé parier sur un tel succès il y a encore quelques mois. « Malgré une récolte 2017 limitée en quantité et le mildiou virulent de cette année, on n’a pas connu de vitesse de remplissage aussi élevée du salon depuis dix ans » constate Delphine Demade, la directrice générale du salon mondial vitivinicole (20-22 novembre au Parc des Expositions de Bordeaux). Cet engouement confirmant la tendance enregistrée par le salon Sitevi 2017, à Montpellier (avec un record de visiteurs, malgré le gel et la sécheresse).

Si les entreprises du conditionnement et certaines pépinières réservent moins de stands pour le prochain Vinitech (en conséquence directe de la petite production 2017 pour les premières, suite aux orages de grêle de 2018 pour les secondes), le salon vient d’ouvrir une liste d’attente pour le matériel cultural. Ce qui pourrait se décliner à la rentrée sur les équipements de chais et les offres de service.

36 000 m2

« On est sortis des interrogations sur la récolte 2017 et les intempéries 2018. L’afflux d’exposants est le reflet de la bonne santé générale de la filière. Même s’il y a des disparités fortes avec les aléas climatiques » nuance Delphine Demade. Malgré la mobilisation de 36 000 mètres carré net pour accueillir les stands, le parc des expositions bordelais est au maximum de ses capacités d’accueil (limitées par la reconstruction du hall 3, remplacé en partie par l’investissement du hall 4 pour les démonstrations).

Face aux demandes, le Vinitech limite la croissance des surfaces de ses exposants historiques, afin de permettre l’arrivée de nouveaux opérateurs. Delphine Demande soulignant la hausse de nouvelles demandes internationales, qui viennent principalement d’Italie, d’Espagne et d’Allemagne. Ces exposants pouvant plus facilement se projeter, le salon allemand Intervitis Interfructa n’étant plus en confrontation directe, comme il y a deux ans, étant désormais avancé de deux semaines (4-6 novembre à Stuttgart).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé