LE FIL

Boissons sans alcool

Pepsi convaincu par l'approche vin et santé du Petit Béret

Lundi 30 juillet 2018 par Alexandre Abellan

« Servir un verre de Petit Béret, ce n’est socialement pas la même chose que de servir un verre d’Oasis » glisse Fathi Benni.
« Servir un verre de Petit Béret, ce n’est socialement pas la même chose que de servir un verre d’Oasis » glisse Fathi Benni. - crédit photo : Fanny Combes
L’incubateur européen du géant américain du soda a sélectionné la start-up de Béziers pour ses innovations technologiques et son potentiel commercial.

« Peut-être deviendrons-nous une marque de Pepsi dans six mois… On ne sait pas encore ce que va donner la période test, mais la possibilité est ouverte » reconnaît Fathi Benni, le PDG du Petit Béret. Produisant des Boissons Sans Alcools (BSA) à base de moûts de raisin, la start-up languedocienne connaît une nouvelle accélération dans son développement avec l’intégration de l’incubateur européen du groupe PepsiCo de sodas et snacking*. Pour sa deuxième édition, le programme entrepreneurial Nutrition Greenhouse a sélectionné le Petit Béret parmi dix start-up européennes ouvrant de nouvelles possibilités alimentaires (allant des nouvelles céréales aux insectes).

Doté d’un prix de 20 000 €, chaque lauréat bénéficie de six mois de suivi par les équipes R&D et marketing de Pepsi. « Nous allons apprendre à gérer le développement et être challengés dans nos stratégies. Notre objectif est de grandir aux côtés d’un grand » se réjouit Fathi Benni. Qui compte bien mettre à profit les nouveaux produits qu'il prépare pour 2019 afin de remporter le prix de 100 000 € du vainqueur de l’incubateur Nutrition Greenhouse.

"Beaucoup d’humilité et d’ambition"

« Beaucoup d’opérateurs de la filière vin ne croyaient pas à notre proposition de nouveau modèle viticole. Le soutien d’un acteur des BSA comme PepsiCo nous donne de la crédibilité » analyse Fathi Benni. Pour l’entrepreneur, le Petit Béret a retenu l’attention de Pepsi grâce aux innovations technologiques et son positionnement inédit, qu’il porte depuis cinq ans. « Dans la filière vin, nous sommes les seuls à pouvoir garantir aujourd’hui une boisson à 0,0° d’alcool. Sans résidus phytos et sans sulfites. Nous créons un axe qui permet de relier la santé au rayon des vins. Nous levons des contraintes de consommation auprès de nouveaux consommateurs » explique Fathi Benni, visant tous ceux ne consommant pas de vins. Que ce soit pour des raisons médicales, sportives, religieuses, ou de sécurité routière...

Après avoir levé 600 000 euros l’an dernier (notamment auprès d’InVivo Wine), le Petit Béret annonce avoir passé le cap du million de cols vendus en six mois.

 

* : Le groupe américain regroupe dans son portefeuille les sodas Pepsi, les limonades 7Up, les jus de fruit Tropicana, les thés glacés Lipton, les gaspachos Alvalle, les chips Lays, les apéritifs Benenuts, les céréales Quakers…

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé