LE FIL

Phénologie

La véraison démarre

Vendredi 20 juillet 2018 par Christelle Stef

Véraison qui démarre dans une parcelle de l'HéraultVéraison qui démarre dans une parcelle de l'Hérault - crédit photo : Christelle Stef
Dans plusieurs vignobles, les premières baies vérées sont visibles. La précocité de l’année se confirme.

Dans les vignes, les premiers signes de la véraison sont visibles. En Côte d’Or, les pinots noirs les plus précoces ont atteint le stade début véraison le 16 juillet quand les parcelles les plus tardives étaient au stade « fermeture de la grappe + 7 jours ». « En moyenne, les stades oscillent entre « premières baies vérées » et « début véraison ». Comme il a plu, la véraison va se concrétiser », indique Benoît Bazerolle, de la chambre d’agriculture de Côte d’Or.

En Champagne, les premières baies commençaient aussi à se colorer. « Mais elles sont encore peu fréquentes », indique le Comité Champagne dans son bulletin du 17 juillet tout en précisant que le stade début véraison devrait se généraliser rapidement d’ici le 23 juillet.

Patience en Val de Loire

Début véraison également dans les parcelles les plus précoces du pourtour méditerranéen. En revanche, dans le Val de Loire, ce stade se faisait attendre. Selon le BSV du 19 juillet, les vignes nantaises, angevines, sarthoises et vendéennes étaient au stade de la fermeture. L’avance était de 10 à 12 jours par rapport à l’an passé. « Maintenant commence la chasse au premiers grains vérés qui se font attendre d’autant plus que la croissance de la vigne quoique ralentie est toujours effective ! Les baies se ramollissent sous le pouce, les veinages des blancs se font plus marqués, les gamays rosissent… Tout le monde viticole est impatient que cette saison viticole prometteuse mais compliquée cède la place à la saison œnologique et que la véraison débute pour pouvoir souffler un peu… », indique le BSV des Pays de Loire du 19 juillet.

Dans le Bordelais, c’est le stade fermeture de la grappe qui dominait le 17 juillet. Les premières baies vérées n’étaient visibles que dans les parcelles isolées, abritées, et les secteurs très précoces.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé