LE FIL

Réduction des phytos

Le contrat de solutions en marche

Jeudi 12 juillet 2018 par Christelle Stef

Le contrat de solution comprend 36 fichesLe contrat de solution comprend 36 fiches - crédit photo : CS
40 organisations agricoles ont présenté ce 11 juillet à Paris, leur premier contrat de solutions pour réduire les produits phytosanitaires.

Ce 11 juillet à Paris, les organisations agricoles ont présenté leur contrat de solutions pour réduire la dépendance des agriculteurs aux produits phytosanitaires. L’objectif : répondre aux attentes sociétales tout en préservant la productivité, la rentabilité et la compétitivité des agriculteurs. « Pas d’interdiction, sans solution », a ainsi insisté Eric Thirouin, le président du comité de pilotage de ce contrat de solutions. Ce premier contrat est le fruit du travail de 40 organisations du secteur agricole. Il comprend pour le moment 36 fiches thématiques détaillant la technique, son déploiement actuel, les freins à lever pour sa mise en œuvre… En vigne, on trouve par exemple la lutte contre les vers de la grappe à l’aide de trichogrammes, le recours aux OAD (outils d’aide à la décision) pour lutter contre le mildiou et l’oïdium, le désherbage mécanique pour gérer les adventices sous le rang.

Un développement massif et collectif est nécessaire

 « Nous sommes en finale. C’est la première fois que nous unissons et mutualisons nos compétences vers un même objectif. Pour avoir des résultats, il faut un développement massif et collectif de ces solutions. Aujourd’hui l’ensemble des 40 partenaires vont porter le projet », a déclaré Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA. Les partenaires publieront tous les six mois les résultats obtenus. Mais pour que les choses avancent vite, les organisations espèrent le soutien des pouvoirs publics sur les plans techniques (recherche et innovation), réglementaires et financiers.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé