LE FIL

Nouvelle IGP

Terres du Midi enfin reconnue

Vendredi 06 juillet 2018 par Michèle Trévoux

Ludovic Roux, président de l'ODG Terres du Midi est également président de la cave coopérative de Talairan et président du Comité département de l'Aude de Coop de France.Ludovic Roux, président de l'ODG Terres du Midi est également président de la cave coopérative de Talairan et président du Comité département de l'Aude de Coop de France. - crédit photo : Coop de France
L’IGP Terres du Midi est reconnue par l’INAO. Cette IGP régionale sera le socle de la pyramide des vins à indication géographique en Languedoc Roussillon. Elle pourra être revendiquée dès les vendanges 2018, sous réserve que le décret ministériel soit publié.

Réuni le 5 juillet, le comité national IGP de l’INAO a adopté à une très large majorité la nouvelle IGP régionale Terres du Midi : 25 membres ont voté pour, 1 seul a voté contre et deux se sont abstenus. Ce vote consacre l’aboutissement d’une démarche laborieuse, initiée en 2015 par René Moreno, président de la fédération héraultaise des IGP, pour redynamiser le marché des IGP de départements.

1.5 million d'hl à 5 ans

L’idée est de regrouper tous ces volumes sous une même dénomination pour proposer une offre plus conséquente pour des marchés de marque. L’IGP Terre du Midi, qui sera exclusivement un vin d’assemblage, sera produite sur les quatre départements : Gard, Hérault, Aude et Pyrénées Orientales. Les IGP de département sont maintenus, mais l’objectif, au moins pour les IGP Aude et Hérault, est de basculer progressivement les volumes en Terres du Midi. « Nous sommes très satisfaits de cet aboutissement et restons maintenant en attente de la signature de l’arrêté d’homologation de notre Cahier des Charges par le Ministre de l’Agriculture. 2018 sera donc la première vendange de Terres du Midi. Nous allons maintenant travailler avec le négoce pour une bonne valorisation de cette IGP, qui sera positionnée entre les VSIG et l’IGP Pays d’Oc. Nous visons une production de 1,5 million d’hl d’ici 3 à 5 ans », précise Ludovic Roux, président de l’ODG Terres du Midi.

La nouvelle IGP Terre du Midi est rattachée à l’interprofession Inter Oc, qui a créé une section dédiée. Les IGP de département et de territoire restent affilées au CIVL.

 

En chiffres

- rendement maximum : 120 hl/ha

- cotisation obligatoire à l'ODG : 0.90 euros/hl

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé