LE FIL

Bourgogne

Hausse de 12.5% du chiffre d’affaires pour Badet Clément

Jeudi 05 juillet 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Les vins de marques connaissent une progression de 16.6% du chiffre d’affaires, au bénéfice d’une croissance organique des ventes mais également des gains de distribution.
Les vins de marques connaissent une progression de 16.6% du chiffre d’affaires, au bénéfice d’une croissance organique des ventes mais également des gains de distribution. - crédit photo : Creative Commons CC0
Le groupe a annoncé le 4 juillet une hausse remarquable de son chiffre d’affaires durant l’exercice 2017, une croissance qui s'observe autant sur les vins de marque que sur les vins de domaine.

A 49.5 millions d’euros, le chiffre d’affaires du groupe Badet Clément, basé à Nuits-Saint-Georges (Côte d’Or, Bourgogne) est en nette hausse en 2017 (+12.5%). Ce développement s'exerce à travers ses deux activités : vins de marque et vins de domaine issus bien évidemment de la Bourgogne mais également du Languedoc (à travers les marques Les Jamelles, Abbatts et Delaunay, La Cour des Dames), en Vallée du Rhône (par exemple le Domaine de Lambisque) et en Provence (à l’instar de la marque La Promenade). Et la dynamique ne s’affaiblit pas en 2018 : les ventes sont en hausse de 22% au premier semestre.

Croissance organique des ventes sur les marques

Les vins de marques connaissent une progression de 16.6% du chiffre d’affaires, au bénéfice d’une croissance organique des ventes mais également des gains de distribution. Ce développement se fait, note le groupe, aussi bien sur des marchés matures que des marchés en développement tels que les USA, la Chine ou l’Australie. Badet Clément souligne le « décollage » de la marque Abbottts et Delaunay, des cuvées haut de gamme du Languedoc-Roussillon ainsi que la distribution réussie de « Fourth Wave Wines », des vins d’Australie et Nouvelle-Zélande, dont le groupe à la distribution exclusive en Europe.

Diversification réussie avec les vins du Sud

L’activité vin de domaine est également en progression de 5.2%. Elle est portée par Domaines et Vins de Propriété (une centaine de domaines en porte-feuille), filiale du groupe. « Sa diversification vers les vignobles du Sud de la France se confirme comme une orientation gagnante » souligne le groupe par voie de communiqué.

Le groupe se montre optimiste pour l’année 2018, notamment parce qu’elle verra le lancement d’une nouvelle activité de vins de négoce-éleveur en Bourgogne à travers la marque historique Edouard Delaunay, rachetée en 2017 au groupe Boisset. Pour ce faire, d’importants de rénovation de cuveries sont en cours.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé