LE FIL

Arts et culture

Une formation universitaire à l’évènementiel œnotouristique

Mardi 03 juillet 2018 par Alexandre Abellan

En cas de succès, MAP Wine prévoit déjà de s’associer avec d’autres universités dans le monde, afin d’échanger étudiants en formateurs. Des contacts sont déjà pris en Argentine, en Espagne, aux États-Unis, en Italie, au Liban…En cas de succès, MAP Wine prévoit déjà de s’associer avec d’autres universités dans le monde, afin d’échanger étudiants en formateurs. Des contacts sont déjà pris en Argentine, en Espagne, aux États-Unis, en Italie, au Liban… - crédit photo : Université Paul-Valéry
L’université montpelliéraine de Paul-Valéry ouvre un diplôme reliant les filières des vins et du spectacle afin de répondre aux nouveaux besoins de l’œnotourisme.

Dispensée en anglais, la formation dédiée à l’évènementiel artistico-viticole de l’université Paul-Valéry Montpellier est baptisée Management of Artistic Projects in the Wine Sector (MAP Wine). S’ouvrant à la rentrée prochaine, ce nouveau diplôme universitaire est « spécialisé dans le montage et la gestion de projets et d’événements culturels et artistiques appliqués au secteur viticole » détaille le porteur du projet, Claude Chastagner. Professeur de Lettres Étrangères Appliquées, il précise qu’« il s’agit d’une formation unique en France*, qui associe langue, secteurs artistique et viticole ».

Visant au moins 14 étudiants pour sa première année, la formation MAP Wine repose sur 230 heures de cours entre février et avril 2019. Les modules sur l’art contemporain et la culture du vin sont à parts égales, avec 80 heures de cours chacun. Animés par des universitaires et des professionnels des filières du vin et du spectacle, ces cours sont complétés par quatre mois de stage entre mai et septembre.

3 300 €

Accessible aux candidats ayant un bac+3 (niveau master) et une maîtrise courante de l’anglais (niveau B2), cette formation coûte 3 300 euros. « Notre objectif est de former des professionnels qui puissent valoriser les structures de production viticole en y associant des événements et activités culturelles et artistiques : festivals, concerts, expositions, musées, œnotourisme… » conclut Claude Chastagner.

 

* : S’en approchant, la licence professionnelle « métiers du tourisme, communication et valorisation du tourisme » de l’Institut Supérieur de la Vigne et du Vin est moins axée sur le volet artistique. Et est enseignée en français.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé