LE FIL

De quoi agrandir le vignoble

30 000 hectares de droits de plantation en stock

Vendredi 22 juin 2018 par Bertrand Collard

Le stock de droits issus de l'ancien système s'élève à 30000 haLe stock de droits issus de l'ancien système s'élève à 30000 ha - crédit photo : DR
FranceAgriMer prévient qu'il reste un important stock de droits de plantation issu de l'ancien système de régulation des plantations. Des droits qui pourraient se perdre.

FranceAgriMer a fait les comptes. Il reste 30 000 ha de droits issus de l’ancien système de gestion des plantations qui ont été convertis fin 2015 dans le nouveau système. Ces droits se périmeront au plus tard fin 2020 et pourront être utilisés pour réaliser des plantations jusqu’en 2023. Au sein de ce stock 5 000 ha seront perdus après le 31 juillet cette année s’ils ne sont pas utilisés.

Fin 2015, près 60000 ha de droits avaient été basculés de l’ancien vers le nouveau système. 6 000 ha se sont d’ores et déjà périmés faute d’avoir été utilisés à temps. Mais 24000 ha ont été utilisés pour planter des vignes. Ce dernier chiffre peut paraître important car s’y ajoutent les autorisations de plantations nouvelles délivrées par FranceAgriMer : 3 500 ha en 2015/2016 et 4 530 ha en 2016/2017.

Vignoble en baisse

On pourrait penser que le vignoble français repart à la hausse. Mais les statistiques des douanes indiquent le contraire. Selon cette administration, la superficie du vignoble en production ne cesse de reculer. Elle est passée de 770 000 ha en 2010 à 745 000 en 2017 pour une superficie totale plantée 770 000 ha. L’administration redoute aussi qu’une grande partie des 30 000 ha de droits restants se perde car après cette année, leurs détenteurs ne pourront plus demander l’aide à la restructuration pour les plantations qu’ils réaliseront avec ces droits.

FranceAgriMer rappelle que tous les viticulteurs peuvent consulter leur portefeuille de droits sur le site Prodouane.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
Robert Dominique Le 23 juin 2018 à 08:26:33
Bjrs je vais hérité de bien de la terre ds Aube secteur les Riceys et aparament c des terres qu'il peuve être déclaré mais comment faire svp
VignerondeRions Le 22 juin 2018 à 10:20:14
Ce n est pas vraiment une surprise, les viticulteurs peinent à vivre de leur activité. Aujourd'hui l activité viticole est soutenue par des "mécènes" qui vivent d'autres activités qui renflouent la partie viticole. La filière trouve cela formidable, moi cela m'inquiète sachant qu'il n'y aura pas les bras et ni les gens pour reprendre le vignobles alors que l'age moyen des exploitants augmente dangereusement.
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé