LE FIL

Doper les achats

Vente Privée compte sur son algorithme pour booster sa FAV

Mardi 05 juin 2018 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 08/06/2018 12:34:49

En 2017, Vente Privé a engrangé un chiffre d'affaires de 2 millions d’euros lors de sa Foire aux vins.
En 2017, Vente Privé a engrangé un chiffre d'affaires de 2 millions d’euros lors de sa Foire aux vins. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
La prochaine foire aux vins compte démultiplier son chiffre d’affaires à la faveur d’un algorithme de prescription.

Il y a un peu plus d’un an, Vente Privée accueillait dans son giron Le Petit Ballon, start-up du vin spécialisée sur la vente de box sur abonnement. Quelques synergies plus tard, « nous avons utilisé pour la première fois l’algorithme de prescription du Petit Ballon sur notre Foire au vin de printemps » explique Anne-Sophie Raifaud, responsable du sourcing vin chez Vente Privée. L’algorithme permet de conseiller les internautes en leur posant quelques questions sur leurs préférences alimentaires. Il propose ensuite une sélection de vins en fonction des préférences. L’internaute n’est ensuite plus qu’à quelques clics de réaliser son achat final. « L’algorithme a permis de faire croître notre taux de transformation de vente fortement » se satisfait Anne-Sophie Raifaud. Le résultat se mesure en monnaie sonnante et trébuchante : 1 million d’euros de chiffre d’affaires réalisé lors de la Foire aux vins de printemps 2018, soit l’équivalent de la première Foire aux vins (FAV) d’automne de Vente Privée en 2016.

Un panier moyen à 140 euros

C’est sur cette technologie que Vente Privée compte s’appuyer pour dépasser les 2 millions d’euros de chiffre d'affaires réalisés en 2017 (175 000 cols écoulés, panier moyen à 140 euros contre 120 euros hors période de FAV). A partir du 4 septembre, 170 références seront proposées. L’offre, en légère augmentation, est orientée sur des prix abordables : 50 % des références sont à moins de 10 euros. « C’est très important de mettre de la nouveauté, attire le client et proposer toujours de nouvelles choses » explique Anne-Sophie Raifaud. Renouvelée pour moitié, elle comporte 25 % de vins bios, une proportion stable et est particulièrement orientée sur les vins rhodaniens, du Languedoc et du Sud-Ouest. « Nous recherchons des vins qui sont des pépites du terroir. Or, il s'agit de régions où il y a une accessibilité et beaucoup de choses à découvrir » souligne Anne-Sophie Raifaud. Le catalogue recèle également une dizaine de références étrangères (Vente Privée dispose notamment de deux acheteurs, l’un en Italie, l’autre en Espagne) De quoi séduire la curiosité de clientèle de Vente Privée qui compte 40 % de moins de 35 ans et 46 % e femmes. Au global, le chiffre d’affaires annuel réalisé par le site est de 120 millions d'euros sur le segment vin et gastronomie, dont 60 millions pour le segment vin. La Foire aux vins reste donc plus un évènement d'animation commerciale et d'image.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé