LE FIL

Traumatisme

Après la grêle, des vignes champenoises nues comme en hiver

Mardi 29 mai 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Des grêlons ont ravagé les vignes auboises le 27 mai.
Des grêlons ont ravagé les vignes auboises le 27 mai. - crédit photo : DR
Un orage de grêle ravageur a touché la Champagne sur 500 hectares, le 27 mai, laissant les vignes sans feuillage.

« De loin, les vignes sont comme en hivers » décrits Jean-Paul Richardot, administrateur du Syndicat général des vignerons de la Champagne. Un orage de grêle s’est abattu sur les vignes auboises dans le secteur de Loches-sur-Ource, Essoyes et Chacenay. Des grêlons d’une taille atteignant jusqu’à 4 centimètres ont détruit les vignes durant un orage d’une demi-heure. A la sortie, la plupart des vignes sont dans un état catastrophique. « D’après nos premières estimations, entre 400 à 500 hectares de vignes ont été touchées à 100 % » déplore Jean-Paul Richardo.

Sur ce secteur habituellement peu touché par la grêle, les vignerons endurent les aléas climatiques depuis trois ans. La zone a connu un gel important en 2016, et a été touchée dans une moindre mesure par les gelées historiques en 2017.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé