LE FIL

Record mondial

Le dalaï-lama possède le plus petit et le plus solidaire des vignobles

Dimanche 20 mai 2018 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 22/05/2018 11:47:22

Prix Nobel de la paix, le dalaï-lama réside dans l'Himalaya indien à 6 000 kilomètres de la vigne que lui a légué l’abbé Pierre.Prix Nobel de la paix, le dalaï-lama réside dans l'Himalaya indien à 6 000 kilomètres de la vigne que lui a légué l’abbé Pierre. - crédit photo : Commune de Saillon
Ces trois ceps du vignoble suisse sont autant marqués par l’empreinte des célébrités qui s’y sont succédées que par leur volonté de donner une dimension spirituelle et caritative.

« Si vous pensez que vous êtes trop petit pour changer le cours des choses, essayez donc de dormir avec un moustique. Vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir » pose, dans une subtile maxime dont il a le secret, le dalaï-lama. Ce précepte bouddhiste peut s’appliquer à la vigne du quatorzième chef spirituel tibétain, qu’il possède depuis vingt ans sur la commune de Saillon, dans le Valais (Suisse). L’abbé Pierre lui ayant légué cette parcelle en 1999.

Avec seulement trois ceps, ce vignoble se définit en effet comme « la plus petite vigne du monde ». Avec une superficie de 1,618 mètres carré selon un relevé notarié réalisé pour l’association des amis de Farinet, qui gère la colline Ardente où se trouvent ces vignes. Mais malgré sa petitesse, cette parcelle est l'une des plus connues au monde. Elle participe chaque année à l’élaboration d’une cuvée caritative au bénéfice de bonnes œuvres. Symbolique, cette initiative solidaire attire l’attention de personnalités, invitées à son entretien. La commune de Saillon recense ainsi des centaines de célébrités venues sur la parcelle : le chanteur Gilbert Bécaud, la chanteuse Jane Birkin, l’actrice Claudia Cardinale, le judoka David Douillet, sœur Emmanuelle, la princesse Caroline de Monaco, l’acteur sir Roger Moore, le footballeur Zinedine Zidane…

Sous le signe de Farinet

L’acteur Jean-Louis Barrault fut le premier propriétaire de cette microparcelle. Connu pour son interprétation de Farinet, faux-monnayeur des alentours de Saillon, qualifié de « Robin des Bois des Alpes », il légua ces trois pieds à l'abbé Pierre. Sensible au charme de Saillon et à l’histoire de Farinet, le fondateur d’Emmaüs s’est fréquemment occupé de sa vigne, jusqu’à son legs officiel au dalaï-lama, lors d’une cérémonie se concluant par un lâcher de deux colombes.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé