LE FIL

Afrique du Sud

JC Bekker dirige la premiumisation des vins Rupert & Rothschild

Vendredi 18 mai 2018 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 24/05/2018 09:39:33

JC Bekker dirige la premiumisation des vins Rupert & Rothschild - crédit photo : DR
La Compagnie Vinicole Baron Edmond de Rothschild conforte sa stratégie de montée en gamme sud-africaine avec ce nouveau directeur général.

Passage de relai au domaine Rupert & Rothschild Vignerons. Multidiplômé, l’œnologue Johannes Christoffel "JC" Bekker succède à Schalk Willem Joubert, qui dirigeait la propriété du Cap depuis sa reprise en 1997 par les familles sud-africaines Rupert et bordelaises Rothschild. Produisant trois cuvées (Baron Edmond, Baroness Nadine et Classique), la propriété s’est attaché les services d’un directeur général pour le moins expérimenté, dont la mission est de poursuivre la premiumisation de la gamme.

Avec 1,4 millions de cols, Rupert & Rothschild revendique le titre de marque sud-africaine leader des vins premiums et super premiums. Ayant commencé comme consultant viticole du groupe coopératif KWV, JC Bekker a suivi des études dans les universités de Stellenbosch (Afrique du Sud) et d’Adelaide (Australie), jusqu’à devenir le responsable des vinifications du groupe DGB (produisant les marques Boschendal, Bellingham, Brampton…).

Compagnie Vinicole

Filiale du groupe Edmond de Rothschild Héritage, la Compagnie Vinicole Baron Edmond de Rothschild possède six domaines dans le monde. En plus de Rupert & Rothschild, ils se trouvent en Argentine (bodega Flechas de los Andes), à Bordeaux (châteaux Clarke et des Laurets), en Espagne (Macán) et en Nouvelle-Zélande (Rimapere). Ces 500 hectares de vigne produisent annuellement 3,5 millions de bouteilles, commercialisées à 90 % hors de France.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé