LE FIL

Languedoc

Les institutions s’organisent pour construire l’offre œnotouristique

Vendredi 11 mai 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

En signant une convention, le CIVL et les Chambres d'agriculture de l'Aude et de l'Hérault cherchent à mieux accompagner le développement de l'offre oenotouristique tant sur le plan de la construction des projets que de celui de la promotion.En signant une convention, le CIVL et les Chambres d'agriculture de l'Aude et de l'Hérault cherchent à mieux accompagner le développement de l'offre oenotouristique tant sur le plan de la construction des projets que de celui de la promotion. - crédit photo : Creative Commons CC0
L'interprofession languedocienne et les Chambres d’Agriculture de l'Aude et de l’Hérault ont signé une convention le 4 mai dernier. Objectif : renforcer l'attractivité de la destination Languedoc.

Xavier de Volontat, président du Conseil Inteprofessionnel des Vins du Languedoc (CIVL), Philippe Vergnes, président de la Chambre d’Agriculture de l’Aude et Jérôme Despey, président de la Chambre d’Agriculture de l’Hérault ont signé le 4 mai une convention cadre pour le développement de l’œnotourisme. D’une durée d’un an, cette convention fixe les rôles de chaque entité. À l’interprofession, le soin d’organiser la promotion des produits œnotouristique, aux Chambres d’Agriculture la mission d’accompagner les vignerons dans la création et la réalisation de leurs projets oenotouristiques.

« La signature de cette convention va permettre, par un travail en commun des principaux acteurs de la filière viticole, de faire le lien entre vin et tourisme afin de renforcer l’attractivité de la « destination Languedoc » tout en développant une activité économique et touristique forte » commente Jérôme Villaret, délégué général du CIVL.

15 destinations labellisées

La convention prévoit également de mener une analyse qualitative et quantitative des démarches oenotouristiques dans les caveaux afin de mesurer l’impact de l’œnotourisme sur les territoires. Elle propose aussi que le CIVL et les Chambres d’Agriculture soient à l’initiative d’un comité de réflexion stratégique à l’échelle du Languedoc sur les destinations associant les différents acteurs de l’oenotourisme.

Pas moins de 15 destinations Vignobles et Découvertes (dont le pilotage est assuré par le CIVL) sont à ce jour labellisées en Languedoc (chacune sur des périmètres d’environ 30 km de diamètre). De quoi rendre nécessaire la construction de l’offre touristique. L’idée est d’associer à chaque vin une activité particulière. « A Narbonne par exemple, nous associons les vins de Corbières, la Clappe, Minervois et Fitou avec les origines romaines de la ville. Elle fut en effet le second port de la Méditerranée grâce au commerce du… vin » indique Jérôme Villaret.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé