LE FIL

Val de Loire

La Maison Saget a acquis un domaine dans le Muscadet

Lundi 23 avril 2018 par Ingrid Proust

Le négociant Jean-Louis Saget et ses deux fils Arnaud et Laurent viennent d’acquérir 15 ha de vignes à Clisson, cru communal du Muscadet.Le négociant Jean-Louis Saget et ses deux fils Arnaud et Laurent viennent d’acquérir 15 ha de vignes à Clisson, cru communal du Muscadet. - crédit photo : Saget
Originaire de Pouilly-sur-Loire et possédant deux vignobles à Sancerre, la maison de négoce Saget La Perrière vient d’investir dans le Muscadet en rachetant un domaine de 15 hectares à Clisson.

Saget La Perrière a acquis le domaine de Christian Pineau à Clisson. La transaction se serait conclue au prix de 300 000 €. « Clisson est un lieu avec un cachet exceptionnel, un cru communal naissant et prometteur et un esprit collectif des vignerons qui n’est pas sans rappeler celui de Sancerre », explique Laurent Saget, directeur du développement stratégique de la maison de négoce.

Etre présent dans chaque région de Loire

Saget La Perrière proposait déjà dans sa gamme des vins du Muscadet, par le biais de partenariats avec des vignerons locaux. Désormais, la maison possède un domaine dans ce vignoble. « Notre volonté est d’être présent dans chaque région de Loire en y ayant des propriétés. Nous sommes la seule maison familiale dans ce cas », poursuit Laurent Saget. Saget La Perrière est propriétaire du domaine Saget à Pouilly-sur-Loire, de la Perrière et du domaine des Terres Blanches à Sancerre, du domaine des Grandes Espérances en Touraine et du Château de la Mulonnière en Anjou.

« Nous allons ainsi pouvoir compléter notre offre avec ce domaine qualitatif à Clisson. Le Muscadet bénéficie d’un potentiel exceptionnel de par la typicité de ses vins, de ses cépages uniques dans le monde et d’une mosaïque de terroirs de très grande qualité permettant de faire de grands blancs de garde », conclut le directeur du développement stratégique de Saget La Perrière.

Du côté de la Fédération des vins de Nantes, on voit avec satisfaction l’arrivée de ce négociant sancerrois dans le vignoble. « Ce rachat est un signal positif supplémentaire du renouveau et de l’attractivité du Muscadet, indique Olivier Martin, président de la commission promotion de la Fédération. Nous bénéficions d’une hausse constante en qualité de production et en valorisation de nos crus communaux ». 

I.P

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé