LE FIL

Lutte contre le botrytis

Une nouvelle arme chez Belchim

Lundi 23 avril 2018 par Christelle Stef

Symptômes de botrytis sur SauvignonSymptômes de botrytis sur Sauvignon - crédit photo : C.S.
Un nouvel antibotrytis à base d’isofétamide sera disponible pour la campagne 2019. Son nom : Kenja. Il sera commercialisé par Belchim à partir de septembre.

La société Belchim vient d’obtenir l’homologation de Kenja : un nouvel antibotrytis à base de 400 g/l d’isofétamide. Il s’agit d’une nouvelle matière active en vigne qui appartient à la famille des SDHI. « Elle agit à tous les niveaux du cycle du botrytis ce qui lui confère un haut niveau de performance », assure Nicolas Fillot, le chef de marché vigne. Kenja s’applique à la dose de 1,5 l/ha du stade A « chute des capuchons floraux » au stade C « début véraison ». Mais Belchim recommande de privilégier les applications précoces aux stades A « chute des capuchons floraux » et B « fermeture de la grappe », pour mieux bénéficier de la bonne efficacité de ce produit.

Formulation liquide

Kenja n’est autorisé que pour une seule application par saison. Sa ZNT est de 5 m. Son délai d’emploi avant récolte de 21 jours. Il est classé SGH 09 et H411. Il se présente sous la forme d’une suspension concentrée SC.

Belchim commercialisera Kenja à partir de septembre pour la campagne 2019.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé