LE FIL

Fraude sur l’origine

Neuf dossiers de fraude sont sur le grill de la Dirrecte

Lundi 16 avril 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Le Midi Rouge est dans les starting-blocks : prêt à soutenir six viticulteurs, poursuivis pour association de malfaiteur.Le Midi Rouge est dans les starting-blocks : prêt à soutenir six viticulteurs, poursuivis pour association de malfaiteur. - crédit photo : DR
Alors que cinq vignerons languedociens ont rendez-vous, demain 17 avril, au tribunal de Grande Instance de Montpellier, l’action judiciaire concernant les fraudes avance.

A ce jour, ce sont neuf dossiers qui ont été déposés à la Dirrecte concernant des fraudes sur l'étiquetage des vins. D’autres devraient suivre. Tous ces dossiers impliquent des entreprises situées en Occitanie. « Nous souhaiterions élargir à l’ensemble du territoire national » souligne Jacques Gravegeal, président des Pays d’Oc qui suit de très près le sujet. Le président suppute en effet que les fraudes ne se sont pas arrêtées aux frontières occitanes. Cependant, c’est un travail de fourmi qu’il faut mener pour passer en revu tous les linéaires français.

Dans le cadre de ces enquêtes, la filière viticole cherche à avancer collectivement. Sept organisations (dont l’ODG Pays d’Oc, InterOc, Coop de France et la Fédération nationale des vins IGP) vont se porter civiles ensembles. D’autres organisations pourraient renforcer le rang ou choisir une action propre.

Le Midi Rouge mobilisé

Cette avancée sur les dossiers des fraudes devrait rassurer les viticulteurs du midi. Ces derniers sont en effet très sensibles à ce sujet depuis les gardes-à-vues de sept vignerons le 15 janvier dernier. Ils ont la sensation qu’il y a une justice à deux vitesses, qui n’avance que très lentement sur la question des fraudes et beaucoup plus vite sur la question des actions de dégradation commises par la viticulture.

Les vignerons du midi sont d’ailleurs appelés le 17 avril à se rassembler à 14 h devant le Tribunal de grande instance de Montpellier. 5 viticulteurs Languedociens, dont un gardois, y sont convoqués. Le Syndicat des vignerons gardois a choisi un dress-code : le rouge (des T-shirt seront à disposition lors de la manifestation). Il appelle à utiliser les hashtags #midirouge et #viticulteurpasmalfaiteur sur les réseaux sociaux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé