LE FIL

Sélection avec application

E.Leclerc rachète WineAdvisor au tribunal de Commerce

Mardi 10 avril 2018 par Alexandre Abellan

WineAdvisor indique avoir reconnu 2,8 millions d’étiquettes en quatre ans, pour 200 000 notes et 40 000 commentaires déposés.WineAdvisor indique avoir reconnu 2,8 millions d’étiquettes en quatre ans, pour 200 000 notes et 40 000 commentaires déposés. - crédit photo : WineAdvisor
L’enseigne de grande-distribution reprend la start-up, qui était en cessation de paiement malgré ses performances annoncées de « l’app vin n°1 » et de « Shazam du vin ».

« E.Leclerc fait l'acquisition de WineAdvisor, la première application d'avis sur les vins en France » annonce un bref communiqué du groupement d’achat coopératif (680 hypermarchés et 619 drives en France). Lancée en 2014 à Perpignan, la start-up WineAdvisor a développé une application permettant aux consommateurs de reconnaître les étiquettes de bouteilles de vin, d’accéder aux notes des autres utilisateurs, de partager leurs propres avis et de commander en ligne.

Malgré le titre revendiqué de « l’app vin n°1 »* avec 700 000 téléchargements et 600 000 utilisateurs annoncés sur smartphones et tablettes, la start-up n’a pas trouvé son équilibre économique. WineAdvisor étant en cessation des paiements, le tribunal de Commerce de Perpignan a ouvert son redressement judiciaire de fin février 2018. La procédure aboutissant à cette reprise.

"Compléter les services-conseils"

Alors que les enseignes cherchent à numériser le conseil d’achat sur leurs sites de vente en ligne, la centrale Leclerc table donc sur l’application WineAdvisor. Dont les prochaines évolutions sont encore à déterminer, maintenant que la start-up est remise à flot. « L'acquisition de cette société lancée à Perpignan, complète un dispositif d'offre de vins et de services-conseils qui déjà fait de l'enseigne le premier distributeur de vins fins en France » souligne Michel-Édouard Leclerc, le PDG des hypermarchés, sur son blog. « Le vin, c'est l'une des plus belles réussites de l’enseigne » précise l’entrepreneur, qui rappelle que le distributeur a lancé les foires aux vins d’automne en 1973.

Mais en matière d’applications dédiées aux vins, la lutte est âpre pour être le leader, entre la plateforme de vente américaine Vivino ou la place de marché française The Wine I Love (TWIL).

 

* : Obtenu de juin à octobre 2015 sur l’AppStore.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé