LE FIL

Le débourrement, les primeurs et l’abdication

Vendredi 06 avril 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Jolie saison que le moment où la vigne débourre ! Surtout quand elle ne le fait pas trop en avance. Les boutons éclosent dans le pourtour méditerranéen, à la faveur de températures plutôt douces. Reste, les pluies qui arrosent généreusement la France entière et qui, si elles persistent, vont sans doute causer des tracas dans le domaine de la protection du vignoble.

Elles feront d’ailleurs partie du décor des « Primeurs » de Bordeaux qui se déroulent la semaine prochaine. Le millésime 2017, jugé atypique à cause du gel, réserve quelques pépites qui devraient faire tourner la tête des dégustateurs avertis. Certains grands terroirs ont en effet été épargnés par les ravages du froid. Comme chaque année, la question du prix reste en suspens. Comment sera arbitrée cette qualité 2017 face aux faibles quantités disponibles ? La question va nourrir les discussions bordelaises, qui devraient aussi s’intéresser au départ de Guillaume Deglise de la direction générale de Vinexpo. Une abdication dont l’annonce est un réel choc dans le monde de l’événementiel B to B.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé