LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Mes meilleurs voisins

La tour de la discorde

Vendredi 06 avril 2018 par Colette Goinère

L'installation d'une tour anti-gel sur une parcelle du Château Le Sartre provoque la colère de son voisin.
L'installation d'une tour anti-gel sur une parcelle du Château Le Sartre provoque la colère de son voisin. - crédit photo : DR
Un voisin du château le Sartre à Léognan, en Gironde, demande l’arrêt de l’installation d’une tour anti gel implantée sur l’une des parcelles.

Xavier Lemoine est vent debout : une tour antigel haute de 10 mètres, est en train d’être installée sur une parcelle de vignes du château Le Sartre, à 50 mètres de son grillage et à une centaine de mètres de sa maison d’habitation. Un investissement réalisé  par le groupe Bernard Magrez qui a acheté en décembre dernier cette propriété de 33 ha, en AOC Pessac Léognan. C’est à la veille du week-end pascal que Xavier Lemoine a découvert avec horreur le démarrage des travaux.

Pas d'informations sur les travaux

De quoi  le tournebouler: « J’ai comptabilisé moins de dix rangées de pieds de vignes entre la tour et mon grillage. L’installation en bordure de ma propriété a été initiée sans aucune prise en compte des nuisances visuelles et sonores qui auront lieu toute l’année. Et nous n’avons pas été informé par le château de ces travaux » répète-il.  La pilule est amère à avaler pour ce professionnel de la santé, qui a quitté Paris  il y a deux ans et demi avec femme et enfants, pour trouver le calme et une qualité de vie en faisant l’acquisition d’une belle demeure à Léognan. Le voilà servi. La vie à la campagne risque de tourner au cauchemar.

Une rencontre de prévue

"Nous subissons déjà  les vibrations d’une tour antigel active implantée sur le domaine du Sartre qui va être très proche de la nouvelle installation » s’alarme Xavier Lemoine.  Pour autant, il ne reste pas les bras croisés et remue ciel et terre. Il a envoyé une lettre au préfet de Gironde, a alerté le maire de la commune de Léognan lequel a dépêché la police municipale flanqué d’un  huissier pour constater l’état d’avancement des travaux. Dans le même temps il a écrit un courrier recommandé  aux vignobles Bernard Magrez, propriétaire entre autres de Château Pape Clément en lui demandant « l’arrêt immédiat de cette installation » et en faisant valoir un objectif permettant de concilier ses enjeux d’habitation  et ceux de l’activité de l’exploitant. «  C’est une question sociétale, une relation d’équilibre à trouver entre les riverains d‘un côté et les viticulteurs de l’autre » assure-t-il.  Sans se faire trop d’illusions. « Je me sens démuni. D’autant qu’il y a un gros vide juridique. A moins de 12 mètres de hauteur, un permis de construire n’est pas nécessaire » indique-t-il. Pendant plusieurs jours il a été en contact avec Nicolas Denos,  le directeur administratif et financier des vignobles Bernard Magrez.

Finalement, Bernard Magrez devrait recevoir Xavier Lemoine au château Pape Clément mercredi prochain, le 11 avril. En attendant les travaux pour ériger la tour continuent.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
POUIZIN François Le 24 avril 2018 à 12:38:29
Monsieur, Vous avez décidé de venir vivre au milieu d'une zone agricole et donc autour de chez vous, tout le monde doit recommencer à travailler avec un cheval ? Pendant les horaires de bureau ? Une tour antigel doit être active au maximum 20 jours par an. Est ce que vous percevez le ridicule de votre démarche ? Salutations
Norbert Le 10 avril 2018 à 20:41:27
Oui, certes... Mais on ne peut pas comparer les nuisances générales de la vie parisienne et des troubles de voisinage à Léognan. On n'est pas dans la même catégorie juridique.
bernard Le 10 avril 2018 à 18:28:31
je comprends tout à fait le mecontentement de ce monsieur c'est comme avec les dispositifs faisant fuirles oiseaux pendant la periode d' ensemencement il y a de quoi devenir fou avec des explosions toutes les 3 minutes les paysans n'ont que des droits de nuisance sous pretexte qu'ils nous nourissent le manque de respect de Mr Magrez pour le voisinage n'est pas sympathique non plus
Jacques357 Le 10 avril 2018 à 14:38:10
Monsieur Lemoine, avez-vous porté plainte contre les nuisances sonores, les tours trop hautes et surtout les odeurs d'échappement lorsque vous étiez sur Paris ? Les campagnes ne sont pas aussi idylliques que vous le pensiez. Des gens y travaillent aussi. De plus, en ce qui concerne les nuisances sonores, elles ne dureront que sur la période des risques de gelées printanières (environ 15-20 jours). Alors, plutôt que de prendre tout de suite la voie judiciaire, faites donc ami-ami avec vos nouveaux voisins, vous n'êtes plus à Paris.
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé