LE FIL

Flavescence dorée dans le sud-est

De fortes contaminations dans le Gard et en Ardèche

Mercredi 04 avril 2018 par Juliette Cassagnes

Symptômes de flavescence dorée sur cépage GrenacheSymptômes de flavescence dorée sur cépage Grenache - crédit photo : Draaf - Sral Paca
Les résultats des prospections flavescence dorée de l'automne 2017 dans le sud-est ont été communiqués. Les niveaux de contaminations évoluent en nette hausse dans le Gard et en Ardèche.

Dans le département du Gard, le phytoplasme de la flavescence dorée est en forte progression:  366 parcelles, soit 35400 ceps concernés, ont été recensées positives (voir graphique). Elles sont localisées sur 61 communes.  « Il y en a un peu partout, avec de gros foyers présents sur le secteur des Costières »,  précise Odette Hammoud, de la Fedon du Gard. Les superficies à arracher totalement représentent 6,48 ha cette année, contre 8 ha en 2016.

Cette évolution est directement liée aux surfaces prospectées, qui sont passées de 4000 ha l'an dernier à 7700 ha en 2017. « Cette année, il y avait 28 groupements à prospecter, contre 16 l'an dernier. Il y a eu une très forte implication de la profession, pourtant en plein période de vendanges », tient à souligner cette dernière. Dans ce département, il reste néanmoins plus de 80% de surfaces viticoles à inspecter, « une tâche obligatoire», rappelle-t'elle également.

Graphique: évolution de la flavescence dorée dans le Gard (source Sral Paca):

En Ardèche, la découverte en 2016 du phytoplasme a été plus que confirmée en 2017 : 323 parcelles malades ont été recensées, concernant près de 10000 pieds. 6 communes sont désormais concernées, dont deux qui concentrent le gros des contaminations au sud du département : Saint-Just et Saint-Marcel d'Ardèche.

Illustration: carte des foyers de flavescence dorée recensés en 2017 en sud-Ardèche, qui concentre le gros des contaminations:

Dans le sud-Drôme, la situation paraît stabilisée avec des quantités proches de 2016 : 178 parcelles atteintes (soit 3612 ceps) ont été découvertes, localisées sur 20 communes. Une légère amélioration est constatée au sein des gros foyers historiques, avec une diminution du nombre de parcelles et de souches atteintes. Un gros foyer persiste notamment au niveau de la commune de Mirabel-aux-Baronnies.

Concernant le département attenant du Vaucluse, le SRAL évalue à 396 le nombre de parcelles atteintes (soit 3480 pieds concernés), sur 29 communes. Un nombre en progression depuis 3 ans, avec 8 nouvelles communes touchées par de « petites contaminations ». Trois parcelles, soit une surface de 1,3 ha, sont à arracher, localisées à Puyméras et Villedieu, contre 0,4 l'an dernier. Ces chiffres en hausse s'expliquent du fait des surfaces prospectées qui ont fortement augmenté ces trois dernières années, avec en 2017, un total de 13140 ha inspectés. Sur trois ans, 25170 ha auront pu être prospectés au moins une fois : « La moitié du PLO a été inspecté mais il reste beaucoup de surface à prospecter », commente Alice Dubois, du SRAL Paca.

Dans les Bouches-du-Rhône, 6800 ha ont été prospectés en 2017, soit, depuis trois ans, un total de 9275 ha de vignes prospectées au moins une fois. Le phytoplasme a été découvert en 2017 sur 14 communes, avec 111 parcelles et 4100 pieds atteints, dont une parcelle de 2 ha contaminée à plus de 20%, donc à arracher en totalité, à Rognes. Par comparaison aux chiffres de l'an passé (183 parcelles et 4400 pieds), il n'y a pas de nouvelle commune touchée, la situation semble donc s'améliorer légèrement : « On constate de relatives stabilité des surfaces à surveiller et baisse des contaminations dans ce département ; la situation commence à devenir un peu maîtrisée », explique Alice Dubois.

Dans le Var enfin, les 1000 ha prospectés n'ont en revanche pas donné lieu à la mise à jour de pieds malades. Même constat dans les départements des Alpes de Haute-Provence, Hautes-Alpes et Alpes-Maritimes sur les surfaces inspectées.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé