LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Dans la continuité

Bruno Manzone, nouveau président des Costières de Nîmes

Mardi 27 mars 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Bruno Manzone est le nouveau président de l'AOC Costières de Nîmes.
Bruno Manzone est le nouveau président de l'AOC Costières de Nîmes. - crédit photo : DR
Le 22 mars, Bruno Manzone a été élu président des Costières de Nîmes. Il succède à Bernard Angelras.

Né en 1972, Bruno Manzone est œnologue (Montpellier SupAgro) et viticulteur bio depui 1997. Vice-président des Costières de Nîmes depuis 2015, il vient de succéder à Bernard Angelras à la présidence de l’ODG. En droite ligne avec les valeurs de la coopération (il est également président des Vignerons Créateurs), Bruno Manzone met en avant sa volonté de porter le « collectif ».

Il place sa présidence dans la continuité de l’action de son prédécesseur. Il compte notamment poursuivre la stratégie de valorisation de l’appellation avec la très attendue reconnaissance des terroirs de Franquevaux et de Saint-Roman en dénominations géographiques complémentaires. Par ailleurs, il compte opérer un recentrage des actions de promotion autour de la valorisation des vins.

Préserver le foncier

Le nouveau président va également agir pour la préservation de l’environnement. C’est ainsi sous sa présidence que les premières mesures agro-environnementales devraient officiellement intégrer le cahier des charges de l’AOC.

Enfin, le président annonce qu’il aura le souci de préserver les terres de l’AOC. Dans une zone où la pression foncière est un souci du quotidien, le nouveau président dit vouloir employer « toute la fermeté nécessaire ».

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé