LE FIL

Travail du sol

Souslikoff gère le dévers

Mardi 27 mars 2018 par Lucie Marné

Mis au point par la société Souslikoff, le Soltronic permet de gérer automatiquement la profondeur de travail du sol sans que le chauffeur n'ait à régler quoi que ce soit durant la conduite.
Mis au point par la société Souslikoff, le Soltronic permet de gérer automatiquement la profondeur de travail du sol sans que le chauffeur n'ait à régler quoi que ce soit durant la conduite. - crédit photo : Cédric Faimali/GFA
La gestion de la profondeur de travail sur les parcelles en pente peut être technique. Pour simplifier la tâche, le girondin Souslikoff sort Soltronic, un dispositif qui gère automatique la profondeur de travail.

Le bordelais Souslikoff vient de concevoir un système de contrôle automatique du dévers pour le travail du sol. Baptisé Soltronic, ce vérin électrique placé entre l’outil et le porte-outil adapte la profondeur de travail souhaité grâce à un capteur potentiomètre qui mesure la résistance du sol à l’outil. Il s’adapte à tout type de châssis.

Le Soltronic se commande grâce à un boitier électronique placé en cabine qui gère les vérins électriques sur lesquels sont placés les outils.  Avant de commencer le travail du sol, le conducteur du tracteur renseigne la profondeur de travail souhaité et l’inclinaison de la pente. Lorsque le tracteur fait demi-tour en bout de rang, il relève les outils. Et dès que le tracteur entre de nouveau dans le rang en sens inverse, les vérins changent automatiquement la hauteur de l’outil : l’outil qui travaillait en dévers et qui se retrouve vers le haut, est relevé sans que le conducteur n’ait à actionner une commande.

Automatisation des réglages

Soltronic s’adapte à tout type de châssis. Il automatise des réglages, jusqu’ici manuels, laissant le conducteur concentré sur sa conduite. Autre intérêt : « En dehors de la correction de dévers, l’indépendance des mâts Soltronic permet de travailler les interrangs dans toute leur longueur lorsque deux paires d’outils sont montés l’une derrière l’autre à l’arrière du tracteur, souligne Dominique Souslikoff. Le conducteur relève d’abord les premiers dès qu’ils arrivent en bout de rang, puis les seconds. Il n’abîme pas les tournières ».

Le Soltronic est vendu 4 705 €n boitier de commande compris. Mais des adaptations sont toujours à prévoir selon le châssis sur lequel l'ouilt doit être monté.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé