LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Master of Wine…maker

Jean-Claude Berrouet, vinificateur de l’année, et du merlot

Jeudi 22 mars 2018 par Alexandre Abellan

Le trophée Winemakers’ Winemaker est décerné chaque année depuis 2011 par l’IMW.

Le trophée Winemakers’ Winemaker est décerné chaque année depuis 2011 par l’IMW.
 - crédit photo : IMW
L’institut anglais des Masters of Wine salue une carrière qui ne s’est pas arrêtée au château Petrus. L’œnologue étant une figure de la vinification bordelaise traditionnelle.

Le trophée 2018 du Winemakers’ Winemaker vient d’être attribué à l’œnologue Jean-Claude Berrouet par l’Institut des Masters of Wine (IMW). Succédant à l’australien Peter Gago (Penfolds), l’allemand Egon Müller (Weingut Egon Müller) ou la défunte vigneronne bourguignonne Anne-Claude Leflaive (domaine Leflaive) l’œnologue bordelais « s’est fait un nom en travaillant aux Établissements Jean-Pierre Moueix, où il a été le winemaker en chef des châteaux tels que Petrus et Trotanoy, mais aussi Dominus Estate en Californie » résume le communiqué de l’IMW. Figure de la rive droite bordelaise, Jean-Claude Berrouet est reconnu pour avoir tiré la quintessence du merlot sur le plateau de Pomerol.

Mais sa carrière ne s’est pas arrêtée avec sa retraite des établissements Moueix (en 2007, après 44 ans dans l’entreprise), où il a passé le flambeau à son fils Olivier. Suivant avec son fils Jean-François les propriétés familiales à Lalande-de-Pomerol (château Samion) et Montagne Saint-Émilion (Vieux Château Saint-André), Jean-Claude Berrouet est devenu le consultant de domaines du monde entier. De l’Argentine au Portugal, en passant par la Chine et le Pays Basque qui lui est cher.

"Je ne suis rien sans mes vins"

N’ayant pu être présent lors de cérémonie de remise du prix, qui s’est tenue ce 19 mars lors du salon Prowein à Düsseldorf, Jean-Claude Berrouet a remercié par écrit le jury de l’IMW pour cette récompense. « Je tire une grande satisfaction de ma philosophie de produire des vins traditionnels et classiques, qui ont joué un rôle majeur dans l’histoire des régions viticoles elles-mêmes. Je ne suis rien sans mes vins. C’est pourquoi je leur suis tellement reconnaissant d’être ainsi reconnu » estime-t-il.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé