LE FIL

Réchauffement climatique

Plus de gelées dans les vignobles alsaciens, bourguignons et champenois

Lundi 19 mars 2018 par Alexandre Abellan

Didier Swingedouw définit les gelées tardives comme un gel arrivant après que le débourrement de la vigne ait débuté. Un risque qui est « la rencontre entre un aléa climatique et un système exposé et vulnérable (sans moyen de protection efficace). »
D’après des modèles climatiques et phénologiques, la probabilité des gels tardifs augmenterait avec la hausse des températures, qui fait également avancer la date de débourrement.
Ce contenu Plus de gelées dans les vignobles alsaciens, bourguignons et champenois est réservé aux abonnés payants Vitisphere Citizen Wine et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere : Citizen Wine
- 100 % des contenus du site à l'exception des archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre LA VIGNE Vitisphere
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
DECOUVRIR LA VIGNE Vitisphere
Vous souhaitez découvrir gracieusement
LA VIGNE Vitisphere pendant 2 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vigneron
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé