Accueil / Commerce/Gestion / L'interprofession à la (re)conquête des tables lyonnaises

Printemps des Beaujolais
L'interprofession à la (re)conquête des tables lyonnaises

La première édition de l'évènement se tiendra en avril 2018. Détail du dispositif prévu par l'interprofession pour que les vins du Beaujolais « réintégrent » la métropole lyonnaise.
Par Juliette Cassagnes Le 09 mars 2018
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L'interprofession à la (re)conquête des tables lyonnaises
Dominique Piron, président d'InterBeaujolais, est venu présenté le Printemps des Beaujolais aux journalistes ce jeudi 8 mars. - crédit photo : J Cassagnes
L

'interprofession du Beaujolais a comme objectif de reconquérir la capitale des Gaules. Elle lance, aidée par une agence de communication, une nouvelle opération intitulée « le Printemps des Beaujolais », pour y promouvoir l'ensemble des vins du Beaujolais. Un événement qui se tiendra du 23 au 28 avril 2018 et qui remplacera dorénavant les autres : les Instants Beaujolais et les Mariages des crus.

L'idée principale est d'organiser des événements tout au long de la semaine dans la ville, avec comme point d'orgue, le vendredi soir, un grand « raout gourmand » aux Halles Paul Bocuse. L'objectif visé : « Avoir un maximum d'événements et de monde toute la semaine, avec des moments d’ouverture et de clôture, à l'image d'un festival », détaille Romain Bombail, de l'agence de communication Welcomm. L'objectif était aussi de ne pas organiser de grande fête populaire dans les rues, « avec des gobelets en plastique pour boire le vin », qui n'aurait pas été en accord avec la nouvelle stratégie.

Un plan média musclé qui va s'intensifier

Les organisateurs misent sur une centaine d'établissements participants : bars à vins, cavistes, restaurateurs, fromageries, etc, qui devront pendant cette semaine, proposer des animations (mâchons, dégustation) ou des repas mettant en avant les vins de la région. Des « kits » de promotion leur seront proposés pour les aider. Les mairies des 9 arrondissements s'impliqueront également, en reconduisant leur « mariage », sorte de partenariat, avec chacun des 10 crus, par des cérémonies ou des animations festives. Enfin, les vignerons eux-mêmes seront sollicités pour être présents sur place.

Un plan de communication print, radio et digitale, va être progressivement déployé pour promouvoir cette nouvelle manifestation, grâce notamment à un partenariat avec une radio. L'ensemble du programme a été détaillé sur un nouveau site internet créé pour l'occasion : leprintempsdesbeaujolais.com

Cette première édition est vouée à être pérennisée et reconduite annuellement, mais dont la pleine réussite risque malheureusement d'être conditionnée par la météo de cette semaine-là...

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
ADIRIGNY Le 12 mars 2018 à 11:17:02
Samedi soir j'étais avec des amis dans un bouchon célèbre du quai Romain Rolland à Lyon, Chez C.... ; menu lyonnais, défilé de saladiers d'entrées et plat à choisir. Les vins proposés en pot ? Côtes-du-Rhône et St Joseph ! sur mon insistance, on finit par aller voir (où ?) , et on revient enfin avec un pot de Beaujolais : plat, oxydé, qui devait traîner dans un fond de cubi depuis ... ? Inadmissible qu'un des bouchons les plus connus de Lyon ne soit pas capable de proposer spontanément un bon Beaujolais en pot ! Je ne retournerai pas dans ce bouchon.
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé