LE FIL

Côtes de Thongue

En voisin, Grands Chais de France rachète le Prieuré d’Amilhac

Jeudi 08 mars 2018 par Alexandre Abellan

Le domaine doit son nom à une chapelle romane, où saint-Dominique prêcha lors de la croisade contre les Cathares au XIIème siècle.Le domaine doit son nom à une chapelle romane, où saint-Dominique prêcha lors de la croisade contre les Cathares au XIIème siècle. - crédit photo : Béziers In Méditerranée
Étendant son assise languedocienne, le négociant alsacien rachète la propriété biterroise qui avoisine son domaine de la Baume.

Ce 15 février, les Grands Chais de France (GCF) ont signé le rachat du Prieuré d'Amilhac, domaine de 34 hectares de vigne en indication géographique protégée Côtes de Thongue. « Je faisais des vins de cépage avant l’IGP… Mon premier container de chardonnay et de cabernet pour les États-Unis date de 1979, l’année où Joseph Helfrich a fondé GCF » souligne Max Cazottes, qui a fondé le Prieuré d’Amilhac avec son frère, en 1978. « À une époque, nous possédions cinq domaines dans le Midi pour 400 ha de vigne, et même un château à Bordeaux » se souvient l’entrepreneur, désormais retraité à l’âge de 74 ans.

Domaine de la Baume

Faute de succession familiale, le vigneron a vendu sa dernière propriété à GCF. Ayant déjà acquis quelques-unes de ses parcelles en 2011, le négociant alsacien rachète ainsi le vignoble voisin de son domaine de la Baume (acquis en 2003). GCF posséderait plus de 500 ha de vignes dans le Languedoc-Roussillon, dont est issu l’essentiel de son étiquette phare, JP Chenet. La première marque de vin français vendue dans le monde (il s’en vendrait deux bouteilles par seconde dans le monde).
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé