LE FIL

Renouveler les citations du vin

Vendredi 02 mars 2018 par Alexandre Abellan

« Gloire au vin ! Nunc te, Bacche canam ! Pardon mesdemoiselles, c’est de l’espagnol » écrit Victor Hugo dans les Misérables, dans une reprise vinique des Géorgiques de Virgile, qui aurait été du goût de Salvador Dalí.« Gloire au vin ! Nunc te, Bacche canam ! Pardon mesdemoiselles, c’est de l’espagnol » écrit Victor Hugo dans les Misérables, dans une reprise vinique des Géorgiques de Virgile, qui aurait été du goût de Salvador Dalí. - crédit photo : Vins de Gala (éditions Taschen)

Si la diversité des terroirs, cépages et vignerons fait la richesse de la filière vin, les citations bachiques qui égaient les ardoises des cavistes et les comptoirs des bars à vin tournent souvent en boucle. Du « qui sait déguster ne boit plus jamais de vin, mais goûte des secrets » de Salvador Dalí au « Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin » de Victor Hugo, les grands aphorismes ont perdu de leur superbe à force d’être repris de manière aussi répétée que consensuelle.

Pourtant le vin, n’a eu de cesse d’inspirer les auteurs raffinés en sentences mémorables. « L'esprit est, à peu près, à l'intelligence vraie, ce qu'est le vinaigre au vin solide et de bon cru : breuvage des cerveaux stériles et des estomacs maladifs » notait ainsi Jules Romain dans son Journal. Pour percer les mystères de l’affection rabelaisienne pour la dive bouteille, rien ne vaut les multiples éclairages des grands auteurs. Que ce soit avec Colette : « je suis entrée dans le monde du vin sans autre formation professionnelle qu'une gourmandise certaine des bonnes bouteilles ». Ou avec Ernest Hemingway : « boire du vin n’était pas un signe de snobisme ou de raffinement, ni une religion ; c’était aussi naturel que de manger, et, quant à moi, aussi nécessaire » (Paris est une fête). Ou Charles Baudelaire : « le vin et l’homme me font l’effet de deux lutteurs amis sans cesse combattant, sans cesse réconciliés. Le vaincu embrasse toujours le vainqueur » (Du Vin et du Haschisch, comparés comme moyens de multiplication de l’individualité).

Bref, « qu'ils sont doux, bouteille jolie, qu'ils sont doux, vos petits glouglous ! » résume Molière dans le Médecin malgré lui. Le filon des citations bachiques est d’autant plus riche qu’il ne manque pas de dictons populaires sur la pluie et le beau temps. Sans oublier les proverbes latins, qui ne se résument pas à In Vino Veritas. « Si bene commemini, causæ sunt quinque bibendi ; hospitis adventus, præsens sitis, atque futura, aut vini bonitas, aut quælibet altera causa », selon une citation attribuée au père Jean Sirmond. Soit, « si tu te souviens bien, il existe cinq bonnes raisons de boire : l'arrivée d'un hôte, la soif présente et à venir, le bon goût du vin et n'importe quelle autre raison. »

C'est peut-être un peu long à écrire sur l'ardoise, mais cela interpellera toujours plus qu'une énième citation de Galilée, pourtant au combien vraie : « le vin, c'est la lumière du soleil captive dans l'eau ».

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé