LE FIL

Œnotourisme

Un nouveau plan pour attirer davantage de visiteurs dans les caves

Mardi 27 février 2018 par Marion Bazireau

Hervé Novelli (à gauche) et Michel Bernard (au centre) ont présenté à la presse leur plan d'action pour la filière oenotouristique.Hervé Novelli (à gauche) et Michel Bernard (au centre) ont présenté à la presse leur plan d'action pour la filière oenotouristique. - crédit photo : Marion Bazireau
La France accueille un tiers d’oenotouristes de plus qu’il y a 10 ans. Ce n’est pas encore assez selon le Conseil Supérieur de l’Œnotourisme et le Cluster d’Atout France, qui viennent de présenter des mesures pour attirer davantage de visiteurs.

Ce 27 février, sur le Salon de l’Agriculture, le Cluster Œnotourisme d’Atout France et le Conseil Supérieur de l’Œnotourisme (CSŒ) ont dévoilé à la presse les mesures qu’ils vont mettre en œuvre cette année pour faire venir encore plus de visiteurs dans les domaines. La France accueille un tiers d’oenotouristes de plus qu’en 2009, date de la création du CSŒ. Sur les 10 millions d’oenotouristes qui visitent notre pays chaque année, un peu plus de 4 millions sont étrangers. « Mais quand on sait que 80 millions d’étrangers viennent en France chaque année, on se dit que l’on peut faire mieux : nous devons pouvoir au moins doubler le nombre d’étrangers qui viennent dans nos caves » a lancé Hervé Novelli, nouveau président du CSŒ.

« Cela fait dix ans que la filière se structure et monte en gamme, c’est très bien. Mais il nous reste de nombreux points de progrès. Je pense par exemple à l’accueil des familles ou aux synergies avec d’autres activités. Nous devons faire un point sur notre offre pour coller aux attentes des visiteurs » a complété Michel Bernard, président du Cluster. Alors, à côté des traditionnels efforts de promotion sur des pays comme l’Allemagne, la Grande-Bretagne, ou la Belgique, ou du développement de la visibilité de la filière sur le web, grâce à la vitrine VisitFrenchWine qui, après 2 ans d’existence, totalise quelques 33 000 visiteurs uniques par mois, le Cluster et le CSŒ vont prendre de nouvelles mesures.

Deux projets pour 2018

Hervé Novelli a ainsi annoncé le lancement de deux projets. « Je viens d’obtenir le feu vert du ministre. D’ici la fin de l’année, nous convoquerons avec Atout France des Assises Nationales de l’Œnotourisme. Elles regrouperont les professionnels du tourisme et de la viticulture et devront nous permettre de dynamiser la politique oenotouristique. » En avril prochain, la création d’une Fédération nationale des destinations Vignobles & Découvertes sera mise à l'ordre du jour, pour mieux animer le réseau. Aujourd’hui, 64 destinations sont labellisées, regroupant 4 000 prestataires. Les représentants de la filière espèrent que le réseau s'étende encore.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé