LE FIL

Viticulture bio

La dynamique de conversion se poursuit

Vendredi 23 février 2018 par Christelle Stef

La viticulture bio poursuit son développementLa viticulture bio poursuit son développement - crédit photo : C.S.
L’an passé, 649 nouveaux viticulteurs ont entamé une conversion en bio contre 467 en 2016. La viticulture bio continue son développement.

La viticulture bio consolide son développement. En 2017, 5074 viticulteurs étaient engagés dans ce mode de production. C’est 14,5 % de plus que l’an passé. « Il y a un engouement très fort des viticulteurs vers le bio », a ainsi déclaré le Florent Guhl, le directeur de l’Agence Bio, le 22 février à Paris, lors d’une conférence de presse.

Forte demande

En 2017, 649 nouveaux viticulteurs ont entamé une conversion contre 467 en 2016. « On ne s’attendait pas forcément à de tels chiffres étant donné les difficultés de la conversion en viticulture bio », a souligné Florent Guhl tout en précisant que cela témoignait de la forte demande des consommateurs vis-à-vis des vins bios. La viticulture bio s’est fortement étendue en Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Provence-Alpes Côte d’Azur et dans le Grand Est.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé